SYRIE

Attentat meurtrier devant un commissariat de police à Damas

Un attentat à la voiture piégée devant un commissariat du quartier de Jobar, à Damas, a tué au moins huit membres des forces de sécurité et fait plusieurs blessés, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Il n'a pas été revendiqué.

Publicité

Un attentat à la voiture piégée a tué au moins 8 membres des forces syriennes de sécurité dimanche près d'un commissariat de police à Damas, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Au moins huit membres des forces du régime ont été tués, et des civils blessés, après une forte explosion provoquée par une voiture piégée dans le quartier de Jobar", a déclaré à l'AFP le chef de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

L'attentat, qui n'a pas été revendiqué, ressemble à de nombreuses attaques similaires perpétrées par les rebelles jihadistes du Front al-Nosra, qui a fait allégeance à Al-Qaïda, a précisé l'OSDH.

Les médias officiels syriens n'ont pas mentionné l'attentat dans l'immédiat.

Dans un communiqué, l'OSDH a précisé que des combats intenses se déroulaient dimanche matin entre armée et rebelles dans le quartier de Jobar, dans l'est de la capitale, qui a été la cible ces derniers mois de raids aériens et d'attaques aux obus de mortier.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les forces du régime ont aussi bombardé plusieurs quartiers du sud et du sud-ouest de Damas, a ajouté l'ONG, une organisation basée au Royaume-Uni qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales civiles et militaires.

AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine