Accéder au contenu principal
Focus

Une politique familiale incohérente

Malgré 200 milliards d'euros dépensés chaque année par l'État allemand pour financer sa politique familiale, le pays continue d'avoir l'un des taux de natalité les plus bas d'Europe. À l’approche des élections législatives, les partis politiques se lancent dans une surenchère pour changer la donne. Angela Merkel, candidate à sa réélection, veut investir 27,5 milliards d’euros supplémentaires par an pour augmenter les allocations familiales.

Publicité

Il y a urgence car la population diminue inexorablement : les Allemands sont à peine plus de 80 millions.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.