Dans la presse

"L'ami libyen"

France 24

Presse française, jeudi 5 juin. Au menu de la presse française ce matin, la confirmation de l’utilisation du gaz sarin par le régime syrien, l’affaire du financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, les manifestations en Turquie. Et Jo-Wilfried Tsonga.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française ce matin, la confirmation de l'utilisation de gaz sarin par le régime syrien.
 
Libération parle de "certitude" et  revient sur les déclarations du ministre des Affaires étrangères français, hier soir. Laurent Fabius a affirmé que "toutes les options sont (désormais) sur la table", c'est-à-dire qu’une solution militaire n’est plus à écarter. Libération rappelle que les Etats-Unis avaient fait de l’utilisation des armes chimiques la limite à ne pas dépasser, la "ligne rouge" à ne pas franchir. Pour autant, la communauté internationale va-t-elle passer à l’action ? Libé en doute. "La vérité, écrit le journal, c’est que personne ne veut défier militairement le régime syrien."
 
Du côté du Monde, il est question de Mouammar Kadhafi et du rôle que l’ex-dirigeant libyen aurait pu jouer dans le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007. Le journal révèle que quatre ex-proches du Guide libyen se disent prêts à témoigner devant les juges français. Ces ex-dignitaires affirment en savoir long sur les financements occultes dont auraient pu bénéficier les sarkozystes, et demandent, en échange de leur témoignage, que la France n’exécute pas la notice rouge d’Interpol rendant possible leur arrestation.
 
Parmi ces hommes, il y a Bachir Saleh, l’ex-argentier du régime kadhafiste, exfiltré par les services français au moment de la chute du régime et qui a d’abord trouvé refuge en France, avant d’être opportunément invité à quitter le territoire à trois jours du second tour de la présidentielle, le 3 mai 2012. Les justices française et libyenne aimeraient beaucoup savoir où il se trouve, raconte le Monde, qui évoque dans ses colonnes des informations, non recoupées pour l’instant, concernant également le financement par le clan Kadhafi de la campagne socialiste, toujours en 2007.
 
Et puis, on parle toujours beaucoup ce matin des troubles en Turquie, où les protestataires continuent de manifester leur exaspération face au pouvoir de Recep Taiyp Erdogan. Ils font la Une du journal La Croix, qui parle d’une colère longtemps contenue contre l’autoritarisme du Premier ministre turc et ses références jugées trop fréquentes à un style de vie islamique.
 
A la Une également du Figaro, qui titre sur cette rue turque parvenue à faire "trembler le pouvoir". Pour le Figaro, qui reconnaît que le pays a "beaucoup progressé" sous le règne d’Erdogan, c’est aujourd’hui le "modèle turc" dans son ensemble qui est remis en question.
 
Le Figaro qui décrypte également ce matin les résultats d’un sondage sur l’évolution des électeurs de droite, en France et en Europe. C’est une enquête réalisée pour la Fondation Jean Jaurès  et qui montre qu’il existerait bien une "droitisation" de la société française, et au niveau européen.
 
Mais on ne va pas se quitter comme ça. Je vous propose pour terminer enfin une bonne nouvelle, je parle bien sûr de la qualification hier de Jo-Wilfried Tsonga pour les demi-finales de Roland-Garros en surclassant Roger Federer. "Un rêve est né !" s’enthousiasme l’Equipe.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine