INONDATIONS

L’Allemagne toujours en proie aux inondations, amélioration en Hongrie

AFP

Des centaines de personnes ont été évacuées, dimanche, en Allemagne après la rupture d’une digue. En Hongrie, une amélioration s’est fait sentir : le Danube continue sa décrue.

Publicité

L’Allemagne était toujours les pieds dans l’eau, lundi 10 juin, après les inondations historiques qui ravagent depuis une semaine des régions entières d'Europe centrale. Des centaines de personnes ont du être évacuées en bordure de l'Elbe après la rupture d'une digue à Fischbeck (nord) au cours de la nuit.

Cet incident a entraîné la fermeture d'un pont ferroviaire, obligeant les lignes très fréquentées reliant Berlin à Cologne ou à Francfort à des détours importants. Plus en amont, à Magdebourg, où des milliers de personnes ont été évacuées, l'Elbe a entamé sa décrue et son niveau était mesuré lundi matin à 7,14 mètres, quand, habituellement, il se situe autour des 2 mètres à cet endroit.

Dimanche, les autorités avaient demandé l'évacuation de 23 500 personnes dans la capitale de l'état régional de Saxe-Anhalt et ses environs. L'alerte n'était pas encore levée lundi.

Dans l’Europe centrale, le bilan humain s'est alourdi, ce lundi, à 19 morts, avec la découverte en Autriche du corps d'une personne portée disparue depuis plus d'une semaine. Les dommages matériels restent, quant à eux, difficiles à évaluer, mais ils se chiffreront ,sans doute, en milliards d'euros.

En Hongrie, la situation a par ailleurs connu une amélioration. À Budapest, le Danube continuait lundi sa décrue, et les digues faites de sacs de sable semblaient tenir bon . Le Premier ministre hongrois a tout de même prolongé l’état d’urgence.


Avec dépêches

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine