Accéder au contenu principal

Affaire Tapie : Stéphane Richard maintenu à la tête d'Orange

AFP

Sans surprise, le Conseil d'administration d'Orange a maintenu Stéphane Richard à la tête du groupe malgré sa mise en examen dans l'affaire de l'arbitrage favorable à Bernard Tapie sous le mandat de Nicolas Sarkozy.

Publicité

Le Conseil d'administration d'Orange a maintenu à la tête de l'opérateur Stéphane Richard, mais sous surveillance, après sa mise en examen la semaine passée dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais, a indiqué le groupe lundi dans un communiqué.

Le Conseil d'administration "a décidé de renouveler sa pleine confiance à Stéphane Richard pour continuer à relever, avec la même énergie, les nombreux défis d'Orange, dans l'intérêt de l'entreprise, de ses salariés, de ses clients et de ses actionnaires", selon le communiqué.

Tout en estimant que "les mesures judiciaires affectant Stéphane Richard ne remettent pas en cause la capacité du Président-Directeur Général à assumer pleinement et efficacement la direction d'Orange", le conseil a cependant décidé de confier à un administrateur indépendant, Bernard Dufau, "une mission à cette fin".

Selon Daniel Guillot, administrateur salarié CFDT, M. Dufau "est en charge d'une mission de suivi au cas où la situation change", pour M. Richard avant la fin de son mandat à l'été 2014.

Stéphane Richard, l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, a été mis en examen la semaine dernière pour "escroquerie en bande organisée" dans l'enquête sur l'arbitrage dont a bénéficié en 2008 Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit Lyonnais.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.