Dans la presse

"L'art qui cache la forêt"

France 24

Presse française, Mercredi 19 juin. Au menu de la presse française ce matin, la polémique sur l’exception culturelle, la lutte contre l’évasion fiscale, une lettre des familles des moines assassinés à Tibéhirine, et la télé grecque.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, «l’exception culturelle» et la polémique soulevée par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, qui a jugé «réactionnaire» la position française sur ce sujet.
 
La France vient d’obtenir que le secteur de l’audiovisuel soit exclu de la négociation sur le libre-échange qui va s’ouvrir entre les Etats-Unis et l’Union européenne, ce qui ne plaît pas beaucoup à Barroso champion du libre-échange à tout crin. La France vient de remporter une victoire mais d’autres domaines restent à défendre rappelle Libération. «Exception culturelle, et après ?», s’interroge le journal, pour qui l’exception culturelle, c’est un peu «l’art qui cache la forêt».
 
Parmi les sujets qui restent et qui fâchent, dit Libération, les OGM, les services publics, menacés de privatisation, le droit du travail, l’environnement, les règles sociales, à préserver également.
 
Au chapitre négociations, le sommet du G8 a accouché hier d’un accord sur l’échange automatique d’informations entre Etats, pour lutter contre l’évasion fiscale. Libération, toujours, raconte l’activisme de Londres dans ce domaine, et les résultats assez maigres de ces efforts.
 
Fiscalité, toujours, au menu de l’Opinion, qui raconte comment Bercy a décidé d’ouvrir la porte à un retour des capitaux, avant le durcissement des sanctions: «Exilés fiscaux, l’amnistie c’est maintenant».
 
En France, encore, les familles des 7 prêtres assassinés en 1996 à Tibéhirine, en Algérie, ont écrit à François Hollande. Elles lui demandent de faire pression sur Alger pour que l’enquête aille jusqu’au bout. Le Figaro publie la lettre qui a été adressée au président, où elles l’exhortent à «lever les entraves» posées par les autorités algériennes.
 
Et puis il y a ce matin une bonne nouvelle, qui fait la Une de l’Humanité. En Grèce, le conseil d’Etat a annulé la fermeture de la télé publique. «L’écran devra se rallumer», jubile le journal, qui voit dans cette décision une victoire de la liberté d’informer. L’Huma qui revient à cette occasion sur une autre conséquence, beaucoup moins spectaculaire et moins médiatique que la fermeture de l’ERT, des politiques d’austérité: l’impact de ces politiques sur le développement des enfants, relevé dans un rapport de l’Agence européenne pour la protection des droits fondamentaux. Une étude qui évoque des écoliers grecs qui s’évanouissent de faim en classe, qui mendient dans les rues, «conséquences de l’explosion du chômage des parents et des réductions dramatiques des services de l’État».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine