Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Dindons, coqs, et poussins"

France 24

Presse française, Jeudi 27 juin. Au menu de la presse française ce matin, des plaidoyers, des mea culpa, des révélations et des silences. Manuel Barroso, Jérôme Cahuzac, Ziad Takieddine, Bernard Tapie. Et un bébé royal.

PUBLICITÉ

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui s’ouvre aujourd’hui à Bruxelles. L’occasion pour le président de la Commission européenne Manuel Barroso de revenir sur les inquiétudes de l’Europe vis-à-vis de la France.
 
Manuel Barroso a expliqué aux Echos qu’il attend de la France qu’elle règle ses problèmes, qu’elle décide de se réformer pour de bon, car si elle creusait trop l’écart avec l’Allemagne, ce serait l’ensemble de l’Union qui aurait un problème. Il revient, aussi, sur la polémique suscitée par ses propos sur l’exception culturelle - il ne visait pas du tout la France, jure-t-il.
 
Les journaux français reviennent aussi largement sur l’audition hier devant les députés de Jérôme Cahuzac. L’ex-ministre du Budget devait s’expliquer sur l’affaire de son compte en Suisse, mais il a choisi de se murer dans le silence - des silences à la Une ce matin du Figaro, partagée avec le professeur Dominique Strauss-Kahn, qui était lui hier devant les sénateurs pour leur administrer un cours de finance.
 
Cahuzac se tait, lui est en revanche beaucoup plus bavard, Ziad Takieddine, «balance tout», nous dit Libération. L’homme d’affaires franco-libanais actuellement en détention provisoire a finalement reconnu avoir financé la campagne d’Edouard Balladur en 1995 et confessé aux juges avoir remis 6 millions de francs lors de plusieurs voyages à Genève.
 
Il encourt lui aussi une peine d’emprisonnement. Bernard Tapie est toujours en garde à vue dans l’affaire Crédit Lyonnais/Adidas. L’ex-homme d’affaires ne semble rien vouloir dire aux juges, il préfère... la littérature. L’Opinion propose quelques extraits d’un livre qui sort aujourd’hui intitulé: «Un scandale d’Etat, oui ! Mais pas celui qu’ils vous racontent».
 
Reste à en convaincre les juges, qui pourraient décider une saisie des biens de Bernard Tapie. Elle serait toutefois très difficile à mettre en œuvre, d’après le Figaro, qui raconte que Tapie pourrait facilement échapper à la procédure grâce à un système de sociétés écrans mis en place pour éviter, justement, ce genre de déconvenue ?
 
Enfin un petit instant d’actualité heureuse, le bébé de Kate et William, c’est pour bientôt. Je sais que vous allez dire que je suis une midinette, mais ce n’est pas du tout ce que vous croyez. Libération livre ce matin un récit très instructif sur  la façon dont la famille royale surnommée «la firme» met en scène au millimètre près cet heureux événement.
 
Royal ou non, ce petit être ne sera à l’arrivée pas plus intelligent… qu’un poussin. Info à lire du coté du Parisien qui nous apprend qu’une étude scientifique a révélé que les petits gallinacés sont plus évolués qu’un enfant de moins de 4 ans.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.