Accéder au contenu principal

Paris rejette officiellement la demande d'asile d'Edward Snowden

AFP

Le ministère français de l'Intérieur a officiellement rejeté la demande d'asile de l'ex-consultant de la NSA à l'origine des révélations sur l'existence du controversé programme américain de surveillance des internautes.

PUBLICITÉ

Sans surprise, la France n'a pas accepté jeudi 4 juillet la demande d'asile d'Edward Snowden, le consultant de l'Agence américaine de sécurité nationale (NSA) qui a révélé un programme de surveillance des communications mondiales, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Le ministre Manuel Valls s'était dit dans la matinée opposé à un éventuel asile politique d'Edward Snowden, soulignant les liens forts de la France avec les États-Unis.

Il avait cependant précisé que la France n'avait pas encore reçu de demande de l'informaticien, qui serait toujours bloqué en zone de transit à l'aéroport de Moscou.

Or, la France "a reçu comme beaucoup d'autres pays, par l'intermédiaire de son ambassade à Moscou, une demande d'asile d'Edward Snowden", a indiqué dans l'après-midi le ministère dans un communiqué.

Avec dépêches

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.