Accéder au contenu principal
Sur le net

Le mouvement égyptien Tamarod se répand dans le monde arabe

Aujourd’hui sur le net, le mouvement contestataire Tamarod originaire d’Egypte se répand dans le monde arabe. Des activistes syriens publient une carte de la résistance non-violente dans le pays. Et la société SpaceX présente une fusée capable de se reposer après son décollage.

Publicité

Le mouvement égyptien Tamarod se répand dans le monde arabe

Avec 22 millions de signatures récoltées dans la rue et sur Internet, le mouvement égyptien Tamarod a été à l’origine des immenses manifestations qui ont débouché sur la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi.

Une campagne, dont le nom signifie « Rébellion » en arabe et qui a inspiré des activistes tunisiens opposés, eux aussi, aux islamistes arrivés au pouvoir dans leur pays après les révolutions du printemps arabe. Dans cette pétition qui revendique 200 000 signatures, les organisateurs réclament ainsi la dissolution de l’Assemblée constituante qui s’apprête, selon eux, à ancrer la religion dans son projet de loi fondamentale.

Des appels à la rébellion qui, dans une moindre mesure, se sont aussi propagés dans d’autres pays de la région comme la Libye. Des activistes s’y mobilisent actuellement pour réclamer le démantèlement des milices armées et des partis politiques qui, par leurs luttes de pouvoir, sont accusés de retarder l’adoption d’une nouvelle Constitution dans le pays.

Et en Syrie, une campagne de signatures a également été lancée pour dénoncer les divisions au sein du Conseil national syrien. Une coalition d’opposants à Bachar al-Assad qui, pour certains, ne représente ni l’esprit de la Révolution ni les rebelles qui se battent sur le terrain contre le régime de Damas.

 

Une carte de la résistance non-violente en Syrie

Alors que les violences se poursuivent quotidiennement en Syrie entre partisans et opposants de Bachar al-Assad et que le bilan des victimes du conflit ne cesse de s’alourdir, des activistes locaux, membres du mouvement syrien de résistance non-violente, ont décidé de donner une autre image de la situation dans le pays en mettant l’accent sur les nombreuses initiatives pacifiques menées à la fois sur place et à l’étranger pour dénoncer les pratiques du régime.

Pour cela, une carte interactive a été créée pour répertorier les différentes actions entreprises par des opposants non-violents à Bachar al-Assad depuis le début de la révolution en mars 2011. Un graphique qui recense des actes de résistance pacifique divers et variés allant du simple graffiti anti-régime aux défilés organisés dans les rues en passant par la création d’agences de presse indépendantes permettant d’obtenir des informations alternatives à celles diffusées par les autorités.

Un projet qui, face à l’importance du nombre d’initiatives pacifiques menées en Syrie, aura mis plus de 3 mois à être mis sur pied explique Amnesty International sur la version britannique de son site. Avec un double objectif clairement affiché : démontrer à l’opinion publique internationale que la grande majorité des opposants à Bachar al-Assad privilégie les actions non-violentes et prouver que les détracteurs du régime sont loin d’être tous des terroristes comme le laissent régulièrement entendre les autorités locales.

 

Ce que la NSA peut savoir en espionnant une boîte mail

Que peuvent savoir les services de renseignements américains en surveillant une boîte mail ? C’est la question à laquelle tente de répondre le site Immersion, mis en ligne par des chercheurs du MIT. Après lui avoir donné accès à un compte Gmail, ce programme crée une visualisation des échanges qui permet de savoir qui sont les collègues professionnels ou les amis les plus proches de la personne concernée. Une simulation qui, comme le programme de surveillance de la NSA, exploite uniquement les « métadonnées » des boîtes mail, c’est-à-dire les informations comme les destinataires et la date d’envoi d’un message.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Annoncée vendredi dernier, la canonisation prochaine du pape Jean-Paul II continue de susciter de vives réactions sur les réseaux sociaux à travers le monde. De nombreux croyants ont ainsi applaudi cette décision du Vatican, en exprimant leur admiration pour l’ancien souverain pontife décédé en 2005. Une canonisation qui est en revanche jugée trop précipitée par certains internautes qui pointent du doigt les scandales qui ont éclaté pendant le règne du pape polonais. Des critiques qui lui reprochent tout particulièrement sa gestion des affaires de pédophilie au sein de l’Eglise catholique.

 

Vidéo du jour

La société SpaceX vient de mettre en ligne cette vidéo de démonstration des capacités de la fusée qu’elle développe actuellement. Un engin étonnant baptisé « Grasshopper » qui contrairement à la plupart des autres fusées est capable de décoller puis de se poser de façon précise après avoir effectué sa mission dans l’espace. Un exploit que les internautes pourront donc découvrir à travers ce clip réalisé lors du dernier essai de l’aéronef au Texas en juin dernier.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.