Accéder au contenu principal
Élément Terre

ADN artificiel, les bricoleurs du vivant

Par : Emilie KAMINSKI | Marina BERTSCH Suivre | Juliette LACHARNAY | Mairead DUNDAS

Fabriquer le vivant pour servir nos besoins... le rêve se prépare en laboratoire. La biologie synthétique offre des possibilités sans limites dans les secteurs de l'environnement, de la santé ou encore de l'énergie. Mais certains s’en inquiètent car l’homme joue au créateur.

Publicité

 

La biologie synthétique s’échappe des laboratoires. Au cœur d’un entrepôt londonien, des scientifiques amateurs bricolent de l’ADN et  tout le matériel est disponible en ligne sur internet.

La biologie du futur intéresse aussi les designers. Au Saint Martins College de Londres, on laisse libre cours à son imagination et des plantes totalement artificielles pourraient bientôt voir le jour.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.