Accéder au contenu principal

Quatre agents électoraux et un élu relâchés après un rapt dans le nord du Mali

AFP

Enlevés samedi dans le nord du Mali par des hommes armés, quatre responsables électoraux et un maire adjoint ont été relâchés ce dimanche, selon le préfet de Tessalit, ville près de laquelle s'était produit le kidnapping.

Publicité

Quatre responsables électoraux et un maire adjoint enlevés samedi dans le nord du Mali par des hommes armés ont été relâchés dimanche, a déclaré le préfet de Tessalit, la ville près de laquelle s'était produit le rapt.

"Les cinq otages ont été récupérés ce matin par les soldats français à l'extérieur de la ville. On ne sait pas ce qui a conduit à leur libération", a déclaré Cheick Fanta Mady Bouaré.

L'enlèvement est intervenu dans un contexte tendu, à huit jours de l'élection présidentielle censée parachever le retour à la démocratie après le coup d'Etat de mars 2012 qui a débouché sur l'occupation pendant dix mois du Nord par les rebelles islamistes et touaregs, jusqu'à l'intervention de l'armée française en janvier dernier.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.