Accéder au contenu principal

L'état de santé de Mandela montre des "signes d'amélioration"

L'état de santé, bien que toujours critique, de l'ancien chef de l'État sud-africain continue de montrer des "signes d'amélioration", annonce la présidence. Nelson Mandela entame sa huitième semaine d'hospitalisation à Pretoria.

PUBLICITÉ

Le gouvernement sud-africain a annoncé mardi 30 juillet que l’état de Nelson Mandela continuait de montrer des "signes d’amélioration". Hospitalisé depuis huit semaines à Pretoria, la capitale, l’ancien président sud-africain reste néanmoins "dans un état critique mais stable", a ajouté la présidence dans un communiqué.

Âgé de 95 ans, le héro de la lutte contre l’aparteid souffre d’une infection pulmonaire depuis ses 27 années de détention, dans la prison de Robben Island au large du Cap, où il avait contracté à l’époque la tuberculose. À la suite de son infection pulmonaire récidivante, Nelson Mandela avait été admis d’urgence à l’hôpital le 8 juin, puis placé sous assistance respiratoire et sous dialyse. Il reçoit désormais régulièrement la visite de l’actuel chef de l’État, Jacob Zuma.

Dimanche, la présidence sud-africaine avait strictement refusé de commenter des informations selon lesquelles il aurait subi une légère intervention vendredi "pour débloquer le tube de dialyse", à sa septième semaine d'hospitalisation. Une opération "bénigne", selon CBS. La chaîne a aussi eu vent de deux "alertes" récentes concernant l'état de Nelson Mandela. "À une occasion, Nelson Mandela ne réagissait pas aux médicaments, et à une autre, son respirateur artificiel a montré qu'il était en détresse" respiratoire, selon CBS. La présidence a refusé de commenter, arguant du secret médical.

Dans son communiqué, la présidence a appelé aux dons et à soutenir le projet de la fondation Nelson Mandela pour les enfants. Il s’agit d’un hôpital pour enfants, dont l’unité pédiatrique universitaire devrait abriter 200 lits sur un terrain adjacent à la très réputée faculté de médecine de l'université de Witwatersrand, et accueillir des enfants de toute l'Afrique australe.

Avec dépêches

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.