Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Labourer la mer"

France 24

Presse française, Lundi 5 août. Au menu de la presse française ce matin, la polémique à propos de la libération de trois délinquants pour cause de prisons surpeuplées, l’activisme de Manuel Valls et François Hollande, et deux révoltes.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec la pluie de critiques tombée sur la ministre de la Justice, Christiane Taubira, après la remise en liberté de trois délinquants, faute de place en prison.
 
Le premier à s’émouvoir de cette décision a été son camarade Manuel Valls, qui s’est dit «surpris et inquiet», suivi, dans la foulée, par les syndicats de policiers, qui ont fait part de leur sentiment de «labourer la mer», et, par l’opposition qui hurle au «naufrage judiciaire» - à voir du côté du Figaro.
 
Le ministre de l’Intérieur semble avoir reçu 5 sur 5 la consigne présidentielle: pas de vacances cet été, ou le moins possible. Et comme il vaut mieux dans ce genre de cas, commencer par donner l’exemple, François Hollande poursuit lui aussi sa stratégie d’occupation du terrain médiatique. Le fil rouge, c’est l’emploi, rappelle le Figaro,  qui explique que le Président est tenu par sa promesse d’inverser la courbe du chômage – une promesse «à laquelle les experts ne croient pas», affirme le journal.
 
La rentrée sera «chargée de défis», «intense», a annoncé le gouvernement, ce qui nécessite tout de même de «souffler un peu». D’après le Parisien, François Hollande prendra ses quartiers d’été à la Lanterne, un ancien pavillon de chasse qui se trouve dans le château de Versailles, à une demi-heure de Paris.
 
Un endroit discret, très prisé en son temps d’un certain Nicolas Sarkozy. L’ex-président, rapporte Libération, qui est en train de monter en flèche dans l’estime des Français. D’après le baromètre publié hier par le JDD, il est désormais mieux classé qu’au lendemain de sa victoire de 2007, passant de la 25ème à la 20ème place des Français les plus appréciés. François Hollande, lui, en gagne une, passant à la 44ème place.
 
On passe maintenant au Mali, où le second tour de la présidentielle aura lieu dimanche prochain. Les Maliens devront choisir entre Soumaïla Cissé et Ibrahim Boubacar Keïta. Mais ce qu’ils attendent surtout aujourd’hui, c’est la paix, rappelle l’Humanité. Un député de Tombouctou dit y voir le signe que «l’épreuve que le pays a traversée a créé des liens solides entre les Maliens». Il affirme, également, que la majorité des Touaregs maliens refuse la partition du pays.
 
Le refus de l’islamisme a animé, aussi, cette initiative de plusieurs centaines d’habitants de Tizi Ouzou, la principale ville de Kabylie. Ils disent ne plus supporter les pressions exercées sur ceux qui n’observent pas le jeûne du ramadan. Samedi dernier, ils ont organisé un déjeuner public - une première en Algérie, d’après l’Humanité.
 
Et on termine avec une autre révolte, celle des Indiens Juruna, au Brésil. Ils protestent contre la construction d’un barrage qui menace leur mode de vie – à lire dans Libération.
  
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.