Accéder au contenu principal

Les négociations de paix israélo-palestiniennes reprendront le 14 août

AFP

Les négociations israélo-palestiniennes, qui avaient repris les 29 et 30 juillet à Washington sous l'égide du secrétaire d'État américain John Kerry, se poursuivront à partir du 14 août à Jérusalem, ont annoncé les États-Unis.

PUBLICITÉ

La prochaine session de négociations israélo-palestiniennes se déroulera le 14 août à Jérusalem, ont annoncé jeudi 8 août les États-Unis. Elles seront suivies d'une autre réunion à Jéricho (en Cisjordanie), a dit la porte-parole du Département d'État, Jen Psaki, au cours d'un point presse. Après trois ans de gel, les négociations avaient repris les 29 et 30 juillet à Washington, sous l'égide du secrétaire d'État américain John Kerry qui s'était rendu dans la région à six reprises depuis le mois de mars.

La ministre israélienne de la Justice, Tzipi Livni, qui dirige l'équipe de négociateurs de son pays, avait annoncé à l'issue de ces premiers pourparlers que les deux camps s'étaient entendus pour que les discussions aient désormais lieu en alternance en Israël et dans les territoires sous contrôle de l'Autorité palestinienne.

Jen Psaki a précisé que les États-Unis ne s'attendaient pas à ce que les prochaines réunions débouchent sur des annonces concrètes. Israéliens et Palestiniens se sont donné neuf mois pour parvenir à un accord de paix.

Construction de nouveaux logements dans les colonies

L'annonce du Département d'État intervient alors qu'Israël vient de donner son accord préalable à la construction de plus de 800 logements dans des colonies juives situées en Cisjordanie. John Kerry a soulevé cette question auprès des responsables israéliens, a indiqué sa porte-parole. "Les États-Unis ne reconnaissent pas la légitimité des activités de colonisation et s'opposent à toutes les initiatives visant à légitimer les avant-postes [implantations illégales, NDLR]", a-t-elle dit. Les Palestiniens ont prévenu que les négociations capoteraient en cas de construction de nouvelles colonies israéliennes en Cisjordanie.

"Le secrétaire d'État a dit clairement qu'il entend que les équipes de négociations s'assoient autour de la table en faisant preuve de bonne foi et avec l'intention de réaliser des progrès", a ajouté Jen Psaki.

La porte-parole du Département d'État américain a enfin annoncé que John Kerry et Susan Rice, chef du Conseil de sécurité nationale (le cabinet de politique étrangère de la Maison Blanche) devaient recevoir les 8 et 9 août à la Maison Blanche les dirigeants des communautés juive et arabe américaines pour discuter du processus de paix.

Avec dépêches

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.