Accéder au contenu principal
Sur le net

Les activistes tibétains visés par des logiciels espions

Aujourd’hui sur le net,des activistes tibétains seraient espionnés par les autorités chinoises.Vladimir Poutine est une fois encore la risée des internautes.Et le projet hyperloop attise la curiosité des utilisateurs du web.

Publicité

Les activistes tibétains visés par des logiciels espions

Le site en chinois du gouvernement tibétain en exil a été attaqué en début de semaine par des hackers qui l’ont infecté de logiciels malveillants. C’est ce qu’affirme Kurt Baumgartner, chercheur chez l’éditeur d’antivirus Kaspersky Lab. D’après lui, ces programmes espions s’attaqueraient ensuite aux ordinateurs des visiteurs pour y récolter des informations à leur insu.

Le site a été rapidement rétabli et la Chine n’a pas tardé à être pointée du doigt. Dans un entretien donné au journal britannique The Telegraph, Lobsang Sither accuse ainsi Pékin d’avoir mené ce piratage pour intercepter les communications de militants tibétains opposés au pouvoir chinois.

En réaction, ce consultant en cybersécurité, basé en Inde, a donc lancé, avec d’autres activistes, une campagne s’articulant autour de petits sketchs pour apprendre aux Tibétains en exil à se protéger des tentatives d’espionnage en sécurisant leurs activités en ligne.

Des conseils qui concernent notamment l’application chinoise WeChat. Cette messagerie instantanée pour smartphones est en effet de plus en plus populaire chez les membres de la diaspora qui l’utilisent pour garder le contact avec leurs proches restés au Tibet. Mais en s’en servant, ils s’exposeraient également au risque de voir leur téléphone surveillé par les services de renseignements chinois.

En début d’année, un moine a ainsi été condamné à la peine de mort avec sursis pour « incitation au suicide ». Il avait été arrêté après avoir partagé, sur WeChat, des informations sur la vague d’immolations dans la région. Un geste désespéré qu’au moins 121 personnes auraient perpétré depuis 2009 pour protester contre la politique menée par Pékin au Tibet.

Vladimir Poutine de nouveau la cible des internautes

Particulièrement friand des mises en scènes télévisées réalisées pour vanter ses exploits, Vladimir Poutine a profité de l’enterrement de son ancien professeur de judo, vendredi, pour organiser une nouvelle opération de communication. Comme on peut le voir sur ces images diffusées par la chaîne proche du pouvoir Russia Today, le président russe a en effet été filmé, après la cérémonie marchant seul, l’air grave, dans les rues de Saint-Pétersbourg. Une manière pour lui d’exprimer sa tristesse et de montrer son côté humain qui suscite néanmoins de nombreuses réactions moqueuses de la part des internautes.

En effet, pour beaucoup d’utilisateurs des réseaux sociaux, il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’une nouvelle tentative de Vladimir Poutine d’amadouer l’opinion publique qui n’aurait pas hésité pour cela à théâtraliser son émotion. Des internautes russes ou étrangers qui soulignent notamment que les caméras étaient particulièrement bien placées pour suivre un déplacement sensé être spontané et qui expliquent, avec sarcasme, n’avoir jamais vu les rues de Saint-Pétersbourg aussi vides que le jour de la petite promenade du président.

Et les critiques se multiplient également à propos d’un autre extrait visible dans le clip diffusé à la télévision qui montre Vladimir Poutine traverser une rue en dehors du passage piéton. Un acte qui vaut normalement à celui qui l’effectue une amende de 500 roubles rappellent plusieurs citoyens qui estiment que le président doit donc être reconnu coupable de cette infraction et en payer le prix comme n’importe quel autre habitant du pays.

Kenneth Goldsmith, l’artiste qui veut imprimer Internet

Imprimer tous les contenus disponibles sur Internet, c’est le pari fou que s’est lancé le poète américain Kenneth Goldsmith. Depuis le 26 juillet, une galerie d’art de Mexico City expose ainsi 10 tonnes de documents imprimés sur place ou envoyés par des centaines d’internautes à travers le monde, et que les visiteurs sont invités à lire à voix haute. Une masse de papiers qui sera recyclée une fois l’exposition terminée, assure l’artiste qui dit mener ce projet pour rendre hommage à Aaron Swartz, un informaticien qui militait pour la libre circulation des connaissances jusqu’à son suicide en janvier dernier.

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

L’hyperloop, un système de transport futuriste ultrarapide, est un des sujets les plus discutés sur les réseaux sociaux depuis que l’inventeur et milliardaire américain Elon Musk a levé le voile, lundi, sur ce projet mystérieux. Un engin qui pourrait atteindre la vitesse de 1200 kilomètres/heure en étant propulsé dans des tubes à basse pression et qui fait déjà rêver les internautes du monde entier qui sont nombreux à espérer sa mise en service prochaine. Mais ces derniers devront sans doute attendre avant de pouvoir emprunter ce nouveau mode de déplacement, son coût de fabrication étant estimé à plus de 6 milliards de dollars.

Vidéo du jour

Suivre quatre adeptes de longboard dévaler à toute vitesse une route de montagne aux Etats-Unis… c’est ce que pourront découvrir les internautes dans cette vidéo récemment mise en ligne par Devin Supertramp, un réalisateur qui partage régulièrement son travail sur YouTube. Un clip magnifique qui ravira à n’en pas douter tous les amateurs de sensations fortes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.