Accéder au contenu principal

Mondiaux d'athlétisme : Usain Bolt entre encore un peu plus dans l'histoire

AFP

En remportant une troisième médaille d'or à Moscou sur le 4x100 m, Usain Bolt a rejoint dans l'histoire de l'athlétisme Carl Lewis, Michael Johnson et Allyson Felix avec au total huit titres mondiaux. Le Jamaïcain n'est toujours pas rassasié.

Publicité

La Jamaïque d'Usain Bolt a conservé pour la 3e fois consécutive le titre de champion du monde du relais 4x100 m en 37"36 dimanche aux Mondiaux de Moscou.

Bolt, qui réalise donc le triplé 100, 200, 4x100 m, et les Jamaïcains ont devancé les États-Unis (37"66). La Grande-Bretagne, initialement médaille de bronze, a finalement été disqualifiée en raison d'un passage hors zone entre le deuxième et le troisième relayeur, au bénéfice du Canada.

Le géant jamaïcain a pris le relais de Nickel Ashmeade a peu près au même moment où dans le couloir voisin, l'Américain Justin Gatlin le recevait de Rakieem Salaam. Gatlin a alors effectué cinq appuis dans le couloir jamaïcain, ratant sa fin de courbe pour laisser Bolt prendre une avance insurmontable.

Bolt pour l'éternité

En décrochant sa huitième médaille d'or lors de championnats du monde, la "foudre", comme il est surnommé, rejoint dans l'histoire de l'athlétisme les Américains Carl Lewis, Michael Johnson et Allyson Felix, qui détiennent eux aussi 8 titres mondiaux.

Sextuple champion olympique et octuple champion du monde, détenteur des trois records du monde sur 100, 200 et 4x100, le sprinteur jamaïcain a toujours autant soif de victoires. Il compte bien défendre son rang lors des Jeux olympiques de Rio en 2016.

Avec dépêches
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.