Accéder au contenu principal

Affaire Karachi : Ziad Takieddine renvoyé en correctionnelle

AFP

Dans le cadre de l'affaire Karachi, l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine est renvoyé en correctionnelle pour avoir menti, en affirmant sous serment n'avoir joué aucun rôle dans la conclusion d'un contrat avec le Pakistan en 1994.

PUBLICITÉ

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine a été renvoyé en correctionnelle pour "faux témoignage", pour avoir menti sous serment à l'un des juges instruisant l'affaire Karachi, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier, confirmant une information de Libération.

M. Takieddine avait affirmé en avril 2010 au magistrat Marc Trévidic n'avoir joué aucun rôle dans la conclusion en 1994 du contrat Agosta, portant sur la vente de sous-marins au Pakistan. L'instruction a cependant démontré le contraire, selon la juge Sabine Kheris, qui a signé le 13 août l'ordonnance de renvoi en correctionnelle de l'homme d'affaires actuellement incarcéré.

AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.