Accéder au contenu principal

Basket : la France encore frappée par la malédiction espagnole

AFP

Pour sa deuxième rencontre de préparation à l'Euro face à l'Espagne, l'équipe de France de basket s'est une nouvelle fois inclinée (85-84). Les Bleus ont toutefois livré un grand match contre leurs rivaux ibériques.

Publicité

Les Bleus sont passés tout près de l’exploit face à l’Espagne, double championne d’Europe en titre. L’équipe de France a été battue d’un tout petit point (85-84), lundi 26 août, à Montpellier lors de la deuxième confrontation entre les deux pays dans le cadre de la préparation à l’Euro.

Déjà défaits vendredi à Madrid, les Français se sont inclinés pour la septième fois de suite face aux Ibériques. Emmenés par un grand Tony Parker, auteur de 29 points, ils ont toutefois su montrer qu'ils n'avaient plus à souffrir de la comparaison face à leurs grands rivaux espagnols.

"Ils savent qu’on se rapproche. On a un dernier match en Slovénie pour affiner les détails. Je ne suis pas inquiet, on monte en puissance. Ils ne nous battent pas, on leur donne. Il faut régler les détails", a ainsi commenté l’ailier Nicolas Batum, qui a marqué 17 points durant le match.

"Un très net cap"

Le sélectionneur Vincent Collet tire aussi beaucoup d'enseignements positifs de cette phase de préparation. Malgré les trois défaites en neuf matches, il est fier de voir la progression de son équipe : "Il y a du mieux, mais on continue à prendre beaucoup de points. Trop ! Il faut encore qu’on améliore notre secteur défensif. Mais ces deux matches nous ont quand même fait franchir un très net cap par rapport à ce qu’on avait proposé jusque-là".

À une semaine du début des Championnats d’Europe, les Bleus comptent ainsi parmi les favoris du tournoi. Ils doivent effectuer une dernière rencontre amicale samedi face à la Slovénie, pays hôte, avant de démarrer la compétition le 4 septembre. La seule incertitude concerne désormais l’état de santé du leader de l’équipe Tony Parker. Après avoir reçu un coup au genou droit, il doit passer ce mardi une IRM à Paris.

Avec dépêches

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.