Accéder au contenu principal

Ariel Castro, le "tortionnaire de Cleveland", retrouvé pendu dans sa cellule

AFP

Condamné en août à une peine de prison à vie pour avoir séquestré trois femmes durant une dizaine d'années, Ariel Castro a été retrouvé pendu dans sa cellule d'une prison de l'Ohio.

PUBLICITÉ

Un mois après avoir été condamné à la prison à vie pour enlèvement, viol et torture, Ariel Castro a été retrouvé mort en prison, rapporte dans un communiqué publié mercredi 4 septembre l'administration pénitentiaire d'Orient, une ville de l'Ohio. Le corps de l'ancien chauffeur de bus de 53 ans a été retrouvé "pendu dans sa cellule vers 21h20", peut-on lire. 

Les services pénitentiaires de l'Ohio ont aussitôt ouvert une enquête sur les circonstances de la pendaison. "C'est apparemment un suicide", a déclaré une porte-parole de l'administration pénitentiaire de l'Ohio, JoEllen Smith. Celle-ci n'a en revanche pas donné de détails sur la manière dont le prisonnier s'est pendu.

Le détenu disposait d'une cellule individuelle dans le quartier d'isolement. "Il était détenu sous haute surveillance, ce qui veut dire qu'il était seul dans sa cellule et que des rondes avaient lieu toutes les trente minutes à intervalles réguliers. En découvrant Castro, le personnel médical de la prison a tenté de le réanimer", ont précisé les services pénitentiaires.

Castro, transporté dans un hôpital, a été déclaré mort à 02H52 GMT mercredi. "Un examen complet de l'affaire est en cours", a déclaré JoEllen Smith, porte-parole des services pénitentiaires de l'Ohio

"Je suis juste malade"

Pendant son procès, Ariel Castro, d'origine porto-ricaine, avait tenté de plaider qu'il n'était pas un "monstre". "Je suis une personne normale, je suis juste malade", avait-il affirmé lors d'une audience. Le juge Michel Russo avait promis qu'il ne sortirait jamais de prison, lui infligeant la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de prison de 1 000 ans.

Surnommé le "tortionnaire de Cleveland", Castro avait enlevé et séquestré pendant une dizaine d'années trois jeunes femmes dans sa maison d'un quartier populaire de Cleveland. Gina DeJesus, 23 ans, Michelle Knight, 32 ans, et Amanda Berry, 27 ans, ont été libérées le 6 mai dernier.

Durant leur séquestration, elles ont été battues et violées à de très nombreuses reprises. Amanda Berry a également eu une petite fille, Jocelyn, âgée de 6 ans au moment de leur libération. Des analyses ADN ont confirmé que Castro était bien son père

Avec dépêches

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.