Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

La justice française refuse d'extrader un Rwandais accusé de génocide

L'ex numéro 2 de l'armée rwandaise, Laurent Serubuga, ne sera pas extradé au Rwanda. Une décision de la Cour d'Appel de Douai qui a ordonné la remise en liberté de ce Rwandais accusé de génocide par Kigali.L'ambassadeur du Rwanda en France, Jacques Kabale, est notre invité.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.