Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Melinda Gates à France 24 : "La philanthropie ne peut se substituer aux États"

En savoir plus

FOCUS

La réforme des retraites, fer de lance de l'opposition russe

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Les câbles sous-marins, enjeux stratégiques de la communication

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Helle Thorning-Schmidt : "Les guerres modernes visent les enfants"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Un peuple et son roi" : quand grande et petite histoire s'entremêlent

En savoir plus

FACE À FACE

Manuel Valls candidat à Barcelone : un pari osé ?

En savoir plus

L’invité du jour

Bassma Kodmani : "Assad, un jour, rendra compte pour ses crimes"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

États-Unis : la hausse des taux, un risque pour l'économie ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Jair Bolsonaro : vers "un retour de la dictature au Brésil" ?

En savoir plus

SPORT

Dopage : Lance Armstrong rend sa médaille des JO de Sydney

© AFP | Lance Armstrong avec sa médaille lors des JO de Sydney en 2000.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/09/2013

Déchu de la plupart de ses titres pour cause de dopage, l'ancien champion américain Lance Armstrong s'est enfin décidé à rendre au CIO la médaille de bronze remportée aux Jeux olympiques de Sydney.

Le champion déchu Lance Armstrong a annoncé jeudi 12 septembre sur son compte Twitter qu’il venait de faire parvenir au CIO sa médaille de bronze remportée lors du contre-la-montre des JO de Sydney en 2000.

"Le bronze de 2000 est en possession de @usolympics [le Comité national olympique américain, NDLR] et sera vite rendu en Suisse au @olympics [le Comité international olympique, NDRL]", peut-on lire dans ce message accompagné d’une photo de la médaille.

L’ex-cycliste américain avait été déchu de la plupart de ses titres, dont ses sept victoires sur le Tour de France et cette médaille olympique, après avoir avoué en janvier dernier qu’il s’était dopé durant sa carrière lors d’un entretien à la télévision.

Poursuivi par l’État américain

Interrogé à ce sujet, le nouveau président du CIO Thomas Bach avait répondu il y a trois jours que le Comité international n’avait plus de différend juridique avec Lance Armstrong, mais que ce dernier n’avait toujours pas rendu sa médaille olympique : "La seule chose qui reste - et c'est malheureux mais j'espère que nous pourrons encore en arriver à une solution -, c'est de récupérer la médaille".

Comme le souligne le site du journal américain "USA Today", cette récompense pourrait désormais revenir à Alberto Contador qui avait terminé quatrième de l’épreuve aux JO de Sydney. Ironie de l’histoire, le cycliste espagnol avait lui-même perdu son titre du Tour de France 2010, après des accusations de dopage.

Même si Lance Armstrong se conforme aujourd’hui à la décision du CIO, le Texan n’en a pas fini avec ses problèmes judiciaires. Il est notamment poursuivi par l’État américain qui le soupçonne d'avoir trompé le gouvernement en utilisant de l'argent public versé par son équipe l’US Postal Services pour financer un programme de dopage.

Selon les documents remis en avril à la justice, Lance Armstrong et ses coéquipiers de la société Tailwind Sports auraient touché jusqu’à 40 millions de dollars entre 1998 et 2004. L’État peut espérer récupérer jusqu’à trois fois le montant perdu. L'ancienne star de la route pourrait donc devoir débourser jusqu'à 150 millions de dollars.

Avec dépêches
 

Première publication : 13/09/2013

  • CYCLISME

    La justice américaine porte plainte contre Lance Armstrong

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Pour Armstrong, "impossible de gagner le Tour de France sans dopage"

    En savoir plus

  • NATATION

    Lance Armstrong ne se jettera pas à l'eau

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)