Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

France 24 en Libye : les migrants débarqués du Nivin dans le port de Misrata

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Alain Juppé : "Les réformes de la fiscalité écologique sont nécessaires"

En savoir plus

LE DÉBAT

Affaire Carlos Ghosn : dérive solitaire ou lutte de pouvoir ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

RD Congo : coup d'envoi de la campagne à un mois de la présidentielle

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Jawad Bendaoud, le logeur des jihadistes du 13-Novembre, jugé en appel

En savoir plus

FOCUS

Le chlordécone, poison pour les terres et les corps en Martinique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zahia Ziouani, la "maestra" pour qui rien n’est impossible

En savoir plus

L’invité du jour

Stéphane Bourgoin : "Les serial killers cherchent à devenir l’égal de Dieu"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Affaire Carlos Ghosn : quel avenir pour l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi ?

En savoir plus

Afrique

Les élections législatives reportées au 28 septembre en Guinée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/09/2013

Afin de procéder à des derniers "ajustements", les élections législatives prévues mardi en Guinée ont été reportées au samedi 28 septembre, a annoncé samedi le représentant spécial de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest.

Les élections législatives prévues mardi en Guinée ont été reportées au 28 septembre, pour permettre de procéder à des "ajustements", après des concertations avec la classe politique guinéenne, a annoncé samedi soir un responsable de l'ONU.

L'annonce a été faite devant la presse à Conakry, la capitale, par Saïd Djinnit, représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest. Ètaient également présents les responsables de l'opposition, dont les ex-Premiers ministres Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, ainsi que de la majorité présidentielle, dont Saloum Cissé et Kiridi Bangoura.

La décision a été saluée dans la salle par des applaudissements et des cris de joie, signe d'une décrispation de la situation alors que quelques heures auparavant, majorité et opposition étaient divisées sur la question d'un report.

A l'issue de "consultations" entre la classe politique guinéenne et des représentants de la communauté internationale, dont l'ONU, "il a été convenu qu'un délai exceptionnel de quatre jours soit accordé à la Céni (Commission électorale nationale indépendante) pour procéder aux ultimes ajustements avant la tenue du scrutin", a expliqué M. Djinnit, également "facilitateur" international dans ce dossier.

"Au nom de la facilitation et de la communauté internationale, il me plaît d'annoncer aux Guinéens et aux Guinéennes que toutes les parties prenantes dans le processus électoral ont souscrit à cet engagement. Nous sommes convaincus qu'avec cet accord, rien ne pourra plus entraver la tenue des élections législatives dans des conditions libres, transparentes, et inclusives le samedi 28 septembre 2013 en Guinée et à l'étranger", a-t-il déclaré.

Il a invité "toutes les autorités nationales concernées à prendre les actes nécessaires à la mise en oeuvre immédiate de cet accord".

AFP

Première publication : 22/09/2013

  • GUINÉE

    À Conakry, le gouvernement jette les bases d’un dialogue avec l’opposition

    En savoir plus

  • GUINÉE

    Nouvelle nuit de violences et de pillages à Conakry

    En savoir plus

  • GUINÉE

    Au moins 50 morts en Guinée après trois jours de violences inter-ethniques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)