Accéder au contenu principal

Turquie : les fonctionnaires pourront désormais porter le voile sur leur lieu de travail

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan. Archives AFP

Ankara va abroger la loi interdisant aux fonctionnaires de porter le foulard islamique durant leur service, a indiqué Recep Tayyip Erdogan. Le Premier ministre turc a également annoncé un renforcement des droits pour les Kurdes.

Publicité

Après les étudiantes, ce sont désormais les fonctionnaires turques qui seront autorisées à porter le foulard islamique sur leur lieu de travail. Le Premier ministre islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé lundi 30 septembre, que son gouvernement allait abroger la disposition qui interdisait jusque-là son port dans le cadre professionnel. "Nous levons l'interdiction dans les institutions publiques", a déclaré Erdogan en annonçant depuis Ankara une série de réformes.

L'interdiction restera cependant en vigueur pour les policiers et militaires ainsi que les procureurs et magistrats, a souligné le chef du gouvernement.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2002, le Premier ministre turc et son parti de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste) défend le port du voile dans tous les domaines, y compris dans la sphère publique.

Les épouses de la plupart des dirigeants turcs, dont celles du président Abdullah Gül et de Recep Tayyip Erdogan, sont voilées.

Plus de droits pour les Kurdes

Le Premier ministre turc a également dévoilé sa réforme concernant le renforcement des droits de la minorité kurde, en plein processus de paix entre Ankara et les rebelles kurdes du Parti des travailleurs des Kurdistan (PKK). La langue kurde, jusqu’à présente interdite, pourra être enseignée dans les écoles privées.

La réforme reste toutefois très en-deçà des revendications de Kurdes de Turquie, une minorité estimée à 15 millions sur une population totale de 75 millions, qui réclament l'enseignement de leur langue dans les établissements publics et une référence explicite à leur identité dans la Constitution.

Avec dépêches

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.