Accéder au contenu principal
Sur le net

Manifestations anti-gouvernementales au Soudan

Aujourd’hui sur le net, les Soudanais protestent dans la rue et sur la Toile contre les autorités. Un site web permet de suivre l’utilisation de l’aide française au Mali. Et une vidéo présente une nouvelle discipline extrême…

PUBLICITÉ

Manifestations anti-gouvernementales au Soudan

Le président soudanais Omar el-Béchir a promis, dimanche, d’augmenter le salaire minimum pour tenter de calmer les manifestants qui protestent depuis une semaine contre la hausse du prix de l’essence, provoquée par la suppression des subventions sur le carburant.

Des rassemblements qui ont été violemment réprimés par les forces de l’ordre, comme en témoignent ces photos diffusées par les activistes pro-démocratie de Girifna. Des images présentées comme des mises en scènes truquées par les autorités qui sont accusées d’avoir tué des dizaines de protestataires depuis le début du mouvement.

Et alors que les médias locaux ont été mis au pas, l’accès à Internet a également été coupé mercredi dernier pendant 24 heures, d’après les analyses de la société Renesys. Une coupure qui aurait pu être orchestrée par les autorités pour empêcher les manifestants de s’organiser et de témoigner sur les réseaux sociaux.

Face à la crainte d’une censure tous azimuts, des informaticiens ont donc mis en place cette carte interactive avec le logiciel Ushahidi. Une plateforme qui permet aux utilisateurs de rendre compte, par SMS, des événements auxquels ils assistent, que ce soit pour signaler des émeutes qui dégénèrent ou des arrestations de manifestants.

Une contestation déclenchée par la crise économique qui frappe le pays depuis sa scission avec le Sud en 2011 et qui prend désormais une tournure politique. Ainsi, sur les réseaux sociaux ou dans la rue, les manifestants n’hésitent plus à réclamer la tête du président Omar el-Béchir et appeler à un changement de régime.

 

Un site pour suivre l’utilisation de l’aide française au Mali

En mai dernier, lors de la conférence de Bruxelles « Ensemble pour le renouveau du Mali », la France s’était engagée à consacrer 280 millions d’euros sur deux ans au financement de projets de développement dans ce pays. Un dossier dans lequel Paris a décidé de jouer la carte de la transparence avec la mise en ligne d’un site qui permet de suivre l’utilisation de ces fonds.

Hébergé sur le site de l’ambassade de France à Bamako, ce portail recense les projets concernés sur une carte interactive. Travaux d’infrastructures dans les secteurs de l’eau ou de l’électricité, aide humanitaire aux populations déplacées, ou encore soutiens financiers au système éducatif local : tous les programmes de plus de 100 000 euros sont répertoriés dans ce tableau récapitulatif régulièrement mis à jour qui permet aux internautes de suivre leur évolution.

Une initiative qui invite également le public à participer en signalant tout dysfonctionnement dans la réalisation de ces projets. Un formulaire de contact et un numéro de téléphone sont ainsi mis à la disposition des visiteurs du site souhaitant dénoncer un problème par email ou SMS.

Comme l’explique le ministre délégué au Développement, Pascal Canfin, dans une interview au quotidien 20 minutes, ce dispositif vise à améliorer l’efficacité de l’aide française et à mieux lutter contre le détournement de ces fonds. Une expérience qui, si elle s’avère concluante, pourrait être étendue à d’autres pays bénéficiant du soutien financier de la France.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Diffusé dimanche soir aux Etats-Unis, le dernier épisode de la série Breaking Bad a suscité un buzz incroyable sur la Toile. Un phénomène sur lequel ont voulu surfer de nombreuses marques qui ont ainsi essayé de séduire les fans en multipliant sur Twitter les messages publicitaires faisant référence à cette fiction dans laquelle un professeur de chimie finit par devenir dealer de drogue. Des tentatives de récupération qui n’ont pas été l’apanage des seules entreprises. En effet, les deux grands partis politiques américains, aussi, se sont livrés à ce jeu comme en attestent les comptes officiels des Républicains et des Démocrates sur le site de microblogging.

 

Google Street View ouvre les portes du CERN

Se promener au cœur du plus grand centre de physique des particules du monde, le laboratoire européen CERN, basé près de Genève en Suisse, sans avoir à quitter son salon, c’est désormais possible grâce à Google. Le géant américain, à travers son service Street View, permet en effet aux internautes de découvrir les laboratoires, les centres de contrôle et les gigantesques accélérateurs de particules qui s’y trouvent enfouis à plus de 100 mètres sous terre. Une initiative qui devrait particulièrement plaire à tous les scientifiques en herbe du web…

 

Vidéo du jour

Voici une vidéo qui intéressera à n’en pas douter tous les amateurs de sensations fortes puisqu’elle présente un nouveau sport extrême, le jetsurf. Une discipline qui, pour être pratiquée, nécessite une planche de surf motorisée comme on peut le voir sur ces images spectaculaires. Un engin qui permet de se déplacer à vive allure sur l’eau mais aussi de réaliser des figures acrobatiques qui en feront rêver plus d’un sur la Toile.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.