Accéder au contenu principal

L’éviction de Berlusconi proposée par une commission spéciale du Sénat

Silvio Berlusconi, ancien président du Conseil italien
Silvio Berlusconi, ancien président du Conseil italien AFP

Condamné en août à une peine de prison, l’ex-président du Conseil italien est visé par une commission spéciale du Sénat qui souhaite prononcer son éviction de la chambre haute. Les sénateurs doivent se prononcer sur son sort d’ici la mi-octobre.

PUBLICITÉ

Déjà humilié par le vote de confiance accordé par le Parlement à l’actuel président du Conseil italien, Enrico Letta, Silvio Berlusconi peine à relever la tête. Vendredi 4 octobre, une commission spéciale du Sénat a proposé que soit étudiée l’éviction du Cavaliere, après sa condamnation, en août, à une peine de prison.

Le 1er août, la Cour de cassation avait confirmé la condamnation de Silvio Berlusconi à une peine de quatre ans de prison - ramenés à un seul en raison d'une amnistie - dans l'affaire Mediaset.

"Ayant pris acte des arguments des parties, la commission a décidé à la majorité de proposer à l'assemblée d'invalider l'élection" de Silvio Berlusconi, a expliqué Dario Stefano, qui dirigeait cette commission.

Le Sénat, qui sera consulté sur cette question prochainement, devra rendre son verdict en session plénière, vraisemblablement autour de la mi-octobre.

Avec dépêches

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.