Accéder au contenu principal

En Égypte, un détenu américain retrouvé pendu dans sa cellule

Le canal de Suez
Le canal de Suez AFP

James Henry, un Américain de 55 ans, se serait donné la mort, dimanche, dans la cellule d'un commissariat égyptien. Emprisonné depuis août pour violation du couvre-feu, sa période de détention provisoire avait, samedi, été prolongée d’un mois.

PUBLICITÉ

Un Américain  du nom de James Henry, âgé de 55 ans, a été retrouvé pendu, dimanche 13 octobre, dans la cellule d'un commissariat de la ville d'Ismaïliya, sur le canal de Suez. Selon des reponsables de sécurité égyptien, l’homme, qui avait expliqué aux autorités être un officier à la retraite, se serait suicidé. Son corps a été retrouvé à midi dans le commissariat de Awal.

James Henry était détenu depuis le mois d’août dernier, après avoir violé le couvre-feu imposé par le gouvernement durant la vague de manifestations ayant suivi la destitution du président Mohamed Morsi le 3 juillet.

Détention prolongée

L’Américain aurait été interpellé sur la route reliant El-Arish et Rafah dans le gouvernorat du Sinaï-Nord alors qu’il se dirigeait vers la bande de Gaza, selon ses propres propos rapportés par les autorités égyptiennes.

Les raisons de son suicide ne sont, pour l’heure, pas claires. La veille de son décès, les autorités lui avaient annoncé que sa période de détention préventive était allongée de 30 jours. La semaine précédente, une délégation de l’ambassade américaine lui avait rendu visite.

Avec dépêches

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.