Accéder au contenu principal

Le journaliste à l'origine de l'affaire Snowden quitte le "Guardian"

Glenn Greenwald
Glenn Greenwald AFP

Glenn Greenwald, le journaliste américain auteur des articles basées sur révélations d'Edward Snowden, a annoncé mardi son départ du "Guardian". Il a également fait part de son intention de fonder un nouveau média.

PUBLICITÉ

Glenn Greenwald, le journaliste par qui l'affaire Snowden a commencé, a annoncé mardi 16 octobre son départ du quotidien britannique "The Guardian", dans une déclaration publiée par le site internet Buzzfeed.

Le journaliste américain, qui vit au Brésil, a précisé que son départ du quotidien britannique avait été une décision "difficile".

Avocat de formation, Glenn Greenwald a collaboré avec l'américain Edward Snowden, ancien consultant à l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA), pour publier, en juin 2013, une série de documents secrets révélant un vaste système de surveillance électronique mis en place par les États-Unis.

"Ma collaboration avec le "Guardian" a été extrêmement fructueuse et gratifiante : j'ai la plus grande estime pour l'ensemble de la rédaction avec laquelle j'ai travaillé et je suis très fier de ce que nous avons accompli", a ainsi déclaré le journaliste dans l'email qu'il a envoyé au site américain Buzzfeed.

"Un média de rêve"

Il y a également fait part de ses nouveaux projets. "Aujourd'hui, j'ai l'occasion unique de réaliser un média de rêve, un nouveau média généraliste d'envergure", a-t-il ainsi confié au site, en précisant qu'il porterait une attention particulière à son service politique.

"Outre l'information et la rédaction, mon rôle sera de créer intégralement une nouvelle équipe journalistique, en recrutant des journalistes et des rédacteurs en chef qui partagent une même philosophie du métier", a indiqué Glenn Greenwald, qui continuera de vivre à Rio de Janeiro où il compte installer une partie de la future rédaction.

Les principaux bureaux de la nouvelle structure seront cependant implantés à New York, Washington et San Francisco.

Le projet de  Glenn Greenwald doit être financé par le fondateur philanthrope du site de commerce en ligne eBay, Pierre Omidyar, selon un proche du dossier cité par le quotidien américain "Washington Post".

Avec dépêches

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.