Le débat

L'Irak toujours en guerre (partie 2)

Près de 50 personnes ont été tuées dimanche en Irak. Ces violences sont quotidiennes. On compte 800 à 1 000 morts par mois, comme au plus fort de la guerre confessionnelle entre 2006 et 2007. Pourquoi le gouvernement de Nouri Al-Maliki n'arrive-t-il pas à rétablir la sécurité ? Le chaos irakien s'exporte-t-il en Syrie ou est-ce l'inverse ?

Publicité
  • Karim Pakzad, chercheur à l'Institut de Recherches Internationales et Stratégiques (IRIS)
  • Général Dominique Trinquand, expert en relations internationales
  • Amar Al Hameedawi, journaliste France 24
  • Walid Phares, conseiller auprès du Congres Américain - WASHINGTON, États-Unis

Regardez la première partie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine