Accéder au contenu principal

Deux soldats de l'ONU et un civil tués dans un attentat suicide au nord du Mali

AFP

Deux soldats tchadiens et un civil malien ont péri, mercredi, dans une attaque fomentée par quatre kamikazes, à Tessalit, au nord du Mali. Des échanges de tirs sont toujours en cours, selon un responsable militaire malien.

PUBLICITÉ

Un attentat suicide, perpétré mercredi 23 octobre, à Tessalit, à l’extrême nord du Mali, a tué deux soldats tchadiens dans les rangs de la Mission de l'ONU au Mali [Minusma], ainsi qu’un civil malien.

"Ce mercredi, des jihadistes ont attaqué à l'arme lourde, et à l'aide de voitures piégées, les positions de l'armée tchadienne à Tessalit. Deux militaires tchadiens ont été tués", de même que "quatre kamikazes, et un civil a également trouvé la mort", a déclaré à l'AFP un responsable de l'armée malienne joint à Gao [nord-est], dont les informations ont été confirmées par un militaire de la Minusma.

"À l'heure actuelle, les échanges de coups de feu continuent entre l'armée tchadienne et les jihadistes", a ajouté le responsable militaire malien.

Tessalit est située près de la frontière algérienne, à 250 km au nord de Kidal, chef-lieu de la région, où sont déployés des militaires de la Minusma. Un de ces militaires africains, joint par l'AFP, a confirmé les informations du responsable de l'armée malienne et le bilan provisoire.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali [Minusma] a pris le relais de la force de maintien de la paix africaine le 1er juillet dernier.

Avec dépêches

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.