Accéder au contenu principal

Basket : le petit poucet Nanterre crée l'exploit en battant l'ogre Barça

www.euroleague.net

Champion de France surprise la saison dernière, Nanterre a une nouvelle fois fait sensation en battant le FC Barcelone (71-67) lors de la 3e journée de l'Euroligue. Aucun club français de basket n'avait battu le géant espagnol depuis 1998.

Publicité

Le conte de fée se poursuit pour la JSF Nanterre. Deux ans après sa montée en Pro A et quelques mois après son premier titre surprise de champion de France de basket-ball, le petit club de la banlieue parisienne a inscrit jeudi 31 octobre une nouvelle ligne à sa légende. Lors de la 3e journée de l’Euroligue, l’équipe française a enregistré une première victoire historique dans la compétition européenne en venant à bout du prestigieux FC Barcelone (67-71) en terre catalane.

"Nous n'osions y penser mais avons tout fait pour l'emporter. C'était un match incroyable et nous devons chérir cette victoire ensemble", a réagi avec beaucoup d’émotion l'entraîneur Pascal Donnadieu après la rencontre, comme le rapporte le site Inside Basket Europe. L'homme peut en effet être fier de ses hommes. Longtemps menés, les Nanterrois n’ont rien lâché jusqu’au buzzer final. Malgré neuf points de retard à la fin du troisième quart temps, les Verts se sont lancés dans une défense de fer et ont recollé petit à petit au score. "À la fin j’ai senti le doute s’installer chez les Barcelonais. On en a profité", explique Pascal Donnadieu.

Perturbés par ce retournement de situation, les Espagnols ont fini par sombrer dans le dernier quart temps, n’inscrivant que sept points. Symbole de cette débâcle, la star de l’équipe Juan Carlos Navarro, l’un des meilleurs joueurs européens, est passé à côté de son match avec seulement deux points au compteur. Du côté de Nanterre, l’Américain Deshaun Thomas a en revanche déroulé son meilleur basket avec 14 points et sept rebonds.

Dans l’Histoire du basket français

Grâce à cette belle victoire, la JSF a effacé 15 ans de disette française face aux ogres catalans. Le dernier succès français contre le FC Barcelone remonte en effet à janvier 1998 avec le PSG Racing. Cet exploit n’a pas manqué d’être saluer sur les réseaux sociaux. Les basketteurs français exilés en NBA ont adressé leurs félicitations à l’équipe. "@JSFNanterre et @Frenchcoach92 qui continuent de produire l'impossible... J'adore !", s’est empressé d’écrire sur son compte twitter Nando De Colo, coéquipier de Tony Parker aux Spurs de San Antonio. "Nanterre, c’est le Barça !", a aussi déclaré avec joie Evan Fournier des Nuggets de Denver, ancien joueur de Nanterre.

En passant du statut de petit club de quartier à celui de grande équipe française en l’espace d’une vingtaine d’années, la Jeunesse sportive des Fontenelles de Nanterre a écrit une des belles pages de l’Histoire du basket tricolore. Fondée en 1927, la JSF était encore jusqu’à la saison dernière une simple association. Mais en raison de ses recettes et du développement de sa masse salariale, le champion de France 2013 a dû se transformer en société commerciale.

Malgré ces changements, le club, qui joue toujours dans le petit Palais des sports de Nanterre (sauf pour les matchs d’Euroligue où les rencontres se déroulent dans la Halle Carpentier à Paris), essaie de garder son esprit communautaire et sa dimension à taille humaine. Le "David" du basket hexagonale fait désormais trembler les "Goliath européens". "Notre objectif, c’était de ne pas être la honte du basket français, non seulement on n’est plus la honte mais la fierté", souligne ainsi Pascal Donnadieu. Avec encore quatre matchs en Euroligue jusqu’à fin décembre, les Verts auront d’autres occasions de briller. Ils recevront notamment sur leur terrain le FC Barcelone le 6 décembre pour un match retour explosif.

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.