Accéder au contenu principal
Reporters

Les Femen : des amazones aux actions radicales

Les Femen sont connues pour leurs actions spectaculaires menées seins nus. Mais qui sont vraiment ces militantes féministes ? L'enquête de notre reporter.

Publicité

À l’origine, c’est un petit groupe de femmes ukrainiennes qui en ont assez de se faire insulter par les hommes. En 2008, Anna Hutsol, Oksana Shachko et Sasha Shevchenko - rejointes quelques temps plus tard par Inna Shevchenko - décident de mener leurs premières actions.

Les Femen n’imaginaient pas qu’elles seraient autant médiatisées. Surtout lorsque deux ans plus tard elles décident de mener leurs actions seins nus.

Les jeunes femmes dénoncent en vrac le sexisme, l’homophobie, la prostitution, les dictatures, les religions.... Leurs manifestations sont toujours provocantes et menées à grand renfort de caméras. Si leurs actions sont souvent vécues comme des agressions par les personnes visées, les militantes féministes répondent, elles, qu’il s’agit d’"agressions pacifiques".

Souvent arrêtées, molestées, ou encore emprisonnées, les jeunes femmes sont aujourd’hui déclarées persona non grata en Ukraine et en Russie, où elles sont considérées comme des criminelles. Les fondatrices ont d’ailleurs fui en France et en Suisse.

À Paris, Inna Shevchenko, égérie du mouvement, a repris le flambeau il y a un an. Elle dirige le QG parisien, devenu le siège de Femen international. Récemment, elle a orchestré l’action spectaculaire pour soutenir le mariage pour tous, lorsque les Femen ont envahi la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Ce n’était pas facile d’arriver à rencontrer les jeunes femmes. Les militantes sont de nature méfiante, pas uniquement vis-à-vis des hommes, mais envers les journalistes en général. Elles gardent aussi le secret sur leurs actions en cours de préparation, de peur qu’elles ne soient entravées.

Nous sommes finalement parvenus à établir une relation de confiance avec elles. Nous avons cherché à comprendre pourquoi aujourd’hui les Femen sont au cœur de plusieurs polémiques. Pourquoi des activistes importantes ont-elles quitté le mouvement ? Pourquoi des filiales ont-elles fermé ? Qui finance les jeunes femmes ? Le groupe est-il en crise ? Plongée au cœur d'un mouvement qui suscite passion et colère.

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.