Accéder au contenu principal

Acquitté, Avigdor Lieberman va revenir au gouvernement

AFP

L'ancien ministre des Affaires étrangères israélien Avigdor Lieberman a été acquitté des accusations de fraude et d'abus de confiance. Il avait quitté son poste en décembre 2012 après avoir été inculpé dans une affaire de corruption.

Publicité

L'ancien ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, dont l'inculpation pour fraude et abus de confiance avait fait grand bruit en décembre dernier, a été acquitté mercredi par un tribunal de Jérusalem, a indiqué la radio publique israélienne.

Avec ce verdict, Lieberman peut récupérer le portefeuille des Affaires étrangères qu'il avait dû abandonner dans la tourmente, il y a onze mois. Un retour aux affaires qu’a salué ouvertement le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou : "Je vous félicite pour votre acquittement acquis à l'unanimité (des juges) ainsi que pour votre retour au gouvernement afin que nous puissions travailler ensemble au bien d'Israël", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Avigdor Lieberman était accusé d'avoir nommé l'ambassadeur israélien au Bélarus Zeev Ben Arieh au poste d'ambassadeur en Lettonie en échange d'informations policières confidentielles sur une enquête menée à son endroit. Depuis que l’affaire a éclaté, le chef du parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou, allié avec le Likoud (droite nationaliste) de Netanyahou, avait juré de quitter ses fonctions s’il était reconnu coupable, tout en clamant son innocence.

Il avait finalement été contraint de démissionner le 14 décembre 2012, au lendemain de son inculpation. En attente du verdict, il présidait cependant l'influente commission parlementaire de la Défense et des Affaires étrangères.

 

Avec dépêches

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.