Reporters

Grèce : le crépuscule d’Aube dorée ?

Le parti néo-nazi Aube dorée a fait son entrée au Parlement grec lors des législatives de 2012. Discours xénophobes, violences contre les immigrés... Au bénéfice de la crise, ses militants sont prêts à tout pour imposer leur idéologie. Mais le 17 septembre dernier, l’assassinat du rappeur d'extrême-gauche Pavlos Fyssas par un sympathisant d'Aube dorée a suscité une indignation unanime.

Publicité

S’en suivent l’inculpation des dirigeants du parti pour participation à une organisation criminelle et une loi supprimant tout financement public au mouvement. Mais cela arrêtera-t-il vraiment Aube Dorée ? Notre reporter s'est rendue à Athènes pour en savoir davantage.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine