Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Liban, l'engrenage"

France 24

Presse internationale, mercredi 20 novembre 2013. Au menu de la revue de presse internationale, le double attentat contre l’ambassade d’Iran à Beyrouth, les suppliques de l’opposition syrienne, les fusillades à Paris vues d’Amérique, et les téléphones birmans.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec cette attaque contre l'ambassade d’Iran, à Beyrouth, hier. Un double attentat qui a fait une vingtaine de morts et près de 150 blessés, et qui a été revendiqué par un groupe djihadiste lié à Al-Qaida.
 
L’Orient Le Jour évoque un "engrenage infernal" dans le sillage de la guerre en Syrie. "L’attentat meurtrier contre l’ambassade d’Iran ne constituait pas exactement une surprise", écrit le journal, qui évoque un "cycle de violence criminelle (qui) n’a épargné ni la banlieue chiite de Beyrouth ni Tripoli la Sunnite" : "c’est désormais de sa survie qu’est tenu de se soucier, de s’inquiéter en priorité, le Liban."
 
"Les bombes qui ont explosé hier à Beyrouth sont liées à la tyrannie de Bachar el-Assad", estime également The Independent, qui parle lui aussi d’une "escalade déplorable et inquiétante" du conflit syrien. "Le Liban est-il en passe d’être avalé par la guerre civile en Syrie ?" se demande le journal, qui s’interroge sur le lien entre ce qui s’est produit hier à Beyrouth et les revers infligés ces derniers jours aux rebelles syriens par les troupes d’Assad.
 
Les représentants de la Coalition nationale syrienne évoquent un "moment de vérité" pour la Syrie. Dans la tribune qu’il livre au Wall Street Journal, le président de la Coalition, Ahmad Jarba, rappelle qu’elle s’est engagée à participer aux négociations qui doivent se tenir à Genève le mois prochain. Mais, écrit-il, l’urgence est de faire face à la catastrophe humanitaire en cours : le conflit syrien a déjà fait plus de 120 000 morts, d’après l’ONU, plus de 4 millions de personnes ont été déplacée à l’intérieur même du pays, plus de 2 millions de Syriens ont quitté le pays. Ces réfugiés ont besoin d’aide, rappelle-t-il, ceux qui sont restés aussi. "Dans certaines villes assiégées, écrit-il, il est rapporté que les gens doivent manger des chats pour survivre." "Le régime d’Assad doit s’engager à coopérer pour que cette aide humanitaire arrive aux Syriens" sans cette preuve de bonne volonté a minima, explique en substance Ahmad Jarba, il n’y a pas de négociation qui tienne.
 
La presse étrangère s’intéresse également ce matin aux fusillades qui ont eu lieu à Paris ces derniers jours, notamment à Libération. La journaliste de Libération Annette Lévy-Villard raconte dans The International New York Times comment, dans son journal, on n’a jamais vraiment pensé que journalisme voulait dire "sécurité, agents de sécurité ou portiques de sécurité" mais qu’avec ce qui s’est produit, lundi, les choses ont changé. Pourquoi, se demande-t-elle, son journal a-t-il été visé, tout comme BFMTV ? Elle revient sur ce qui "fait" Libération, sa ligne de gauche, en faveur du mariage gay récemment, contre les attaques racistes dont a été victime Christiane Taubira il y a peu. Elle parle d’une atmosphère étrange de fébrilité, en France. Est-ce tout cela qui a valu à Libération la vindicte d’un fou isolé ?, se demande-t-elle.  "Ca, personne ne le sait."
 
Du côté du Daily Beast, on se réjouit d’une chose: que le tireur qui a visé Libération ne dispose pas, a priori, de l’un de ces arsenaux si faciles à se procurer aux Etats-Unis.
 
En Birmanie, enfin, l’ouverture du régime a des répercussions inattendues sur… l’économie. The International New York Times consacre un long article à la façon dont l’irruption soudaine de la modernité a rendu désuets un certain nombre de services, et certains objets, qui faisaient jusque là partie du quotidien des Birmans.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.