Accéder au contenu principal
Sur le net

Occupy Wall Street rachète les dettes des Américains

Aujourd’hui sur le net, Occupy Wall Street rachète 15 millions de dollars de dettes contractées par les Américains. Aux Etats-Unis, des milliers d’internautes se mobilisent pour exaucer le vœu d’un enfant malade. Et les usagers du métro moscovite peuvent obtenir un ticket gratuit en faisant du sport.

Publicité

Occupy Wall Street rachète les dettes des Américains

Lancée il y a un an par les indignés du mouvement « Occupy Wall Street » qui dénoncent les dérives du capitalisme, la campagne « Rolling Jubilee » a permis de racheter, puis d’effacer, près de 15 millions de dollars de dettes contractées par des ménages américains pour payer leurs traitements médicaux.

Des soins qui auraient dû être assurés gratuitement estime le collectif qui n’aura déboursé que 400 000 dollars pour racheter ces millions de dollars de crédits. Car comme l’explique le site de l’initiative, les créanciers revendent souvent, au taux de quelques centimes pour un dollar, les dettes qu’ils ont peu de chances de se faire rembourser.

Mais contrairement aux sociétés de recouvrement qui tentent ensuite de récupérer la totalité des impayés, les militants d’Occupy Wall Street effacent, eux, l’ardoise des créditeurs. Financée au fil des mois par des microdons récoltés auprès de particuliers sur Internet, cette opération est présentée comme un « plan de sauvetage du peuple par le peuple ». Elle a pour l’instant bénéficié à plus de 3 800 Américains prévenus par courrier que leur dette médicale avait été annulée.

Et les activistes à qui il reste encore plus de 200 000 dollars à dépenser ne comptent pas s’arrêter la… Une somme qu’ils souhaitent désormais utiliser pour voler au secours des étudiants américains dont les dettes ont, elles aussi, explosé ces dernières années, atteignant aujourd’hui plus de 1000 milliards de dollars.

 

USA : les internautes mobilisés pour un petit garçon malade

Plus de 10 000… c’est le nombre de personnes habitant la région de San Francisco aux Etats-Unis qui ont d’ores et déjà annoncé via le web qu’elles participeraient, vendredi 15 novembre, à une opération d’envergure qui sera menée dans la ville pour réaliser le rêve de Miles, un petit garçon de 5 ans atteint d’une leucémie. C’est ce qu’a révélé l’organisation à l’origine de l’initiative, la « Make-a-Wish Foundation » dont la mission est d’exaucer les vœux des enfants malades. Une association qui, pour faire plaisir à Miles, a entrepris de transformer, l’espace d’une journée, San Francisco en Gotham City, le lieu de résidence de Batman, son super-héros préféré.

Une opération au cours de laquelle le petit garçon interprétera BatKid, le fils de Batman, et affrontera un des pires ennemis de l’Homme chauve-souris, le Pingouin. Le tout sous les encouragements de milliers d’habitants de San Francisco qui se sont donc portés volontaires pour prendre part à l’événement et qui multiplient les messages accompagnés du hashtag #SFBatKid sur les réseaux sociaux pour inciter les internautes de la région à se joindre à l’initiative. Des participants à la mobilisation pour Miles qui sont également encouragés à arborer ce t-shirt à l’effigie du BatKid pour lui afficher leur soutien en cette journée spéciale.

Un élan de solidarité avec le petit garçon auquel de nombreux internautes américains qui n’auront pas la possibilité de se rendre à San Francisco le 15 novembre ont, eux aussi, tenu à contribuer. Des utilisateurs du web résidant aux quatre coins du pays qui publient des messages ou des photos en ligne pour rappeler à Miles qu’il est loin d’être seul dans son combat contre la maladie.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

#ShutLoganRiver est le hashtag qu’utilisent de nombreux internautes aux Etats-Unis pour réclamer la fermeture immédiate de la « Logan River Academy », une école pour adolescents ayant des problèmes comportementaux et/ou psychologiques. Un mouvement lancé par des membres d’Anonymous après que des anciens élèves de cet établissement situé dans l’Utah ont affirmé y avoir subi des mauvais traitements et des sévices corporels. Des révélations qui ont choqué une large partie des utilisateurs du web qui se mobilisent désormais pour faire en sorte que les autorités enquêtent au plus vite sur les méthodes employées dans ce centre.

 

Health Sherpa, un site alternatif pour l’Obamacare

Entrer son code postal et visualiser en un clic tous les plans de couverture maladie auquel on peut prétendre en fonction de ses revenus. Ce site adressé aux citoyens américains n’est pas celui qui a été mis en ligne par l’administration Obama après l’entrée en vigueur de la réforme de la santé aux Etats-Unis, il s’agit d’un portail créé par trois jeunes informaticiens de San Francisco. Objectif : combler les lacunes du site officiel miné par les problèmes techniques depuis son lancement le 1e octobre dernier.

 

Vidéo du jour

Dans le cadre de la promotion des prochains JO d’hiver qui se dérouleront en février 2014 dans la ville de Sotchi, le comité olympique russe a décidé de faire faire du sport aux habitants de Moscou. En effet, comme on peut le voir dans cette vidéo récemment mise en ligne, un distributeur de titres de transport d’un genre particulier a été installé dans une station de métro de la capitale puisqu’il propose aux usagers d’obtenir un ticket gratuit s’ils effectuent 30 flexions. Une initiative originale qui n’a pas tardé à rencontrer un franc succès…

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.