Accéder au contenu principal
L'Entretien

Monique Villa, directrice générale de la fondation Thomson Reuters

Un étude sur les droits des femmes dans les pays arabes, publiée par la fondation Thomson Reuters, a fait l'objet de nombreuses attaques. Les critiques estiment en effet que le rapport est biaisé et comporte d'importantes erreurs factuelles. Monique Villa défend la validité de ce classement, qui place l'Arabie saoudite devant l’Égypte, et répond à ces accusations.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.