Accéder au contenu principal

Qualification de l'Algérie au Mondial : des accidents mortels ternissent la fête

AFP

Une douzaine de personnes sont décédées et environ 240 autres blessées mardi soir, dans les célébrations de la victoire des Fennecs algériens contre le Burkina Faso. En cause pour beaucoup, des accidents de la route.

Publicité

Les  célébrations qui ont suivi la victoire de l’Algérie sur le Burkina Faso lors du match barrage du Mondial-2014, mardi soir à Blida, ont été ternies par de nombreux incidents. Une douzaine de personnes au moins ont été tuées et près de 240 blessées mardi soir,  rapportent les autorités algériennes mercredi 20 novembre.

Beaucoup ont été victimes d’accidents de la route alors que de fortes pluies s’abattaient sur le nord du pays, rendant la circulation difficile. Un van a glissé dans un ravin  dans la ville montagneuse de Bejaia, à l’est d’Alger, tuant cinq supporters ; quatre autres se sont également tués dans un accident de voiture à Biskra, dans le sud du pays.
 
Les supporters des Fennecs ont célébré dans une ambiance d’hystérie collective la qualification de leur pays pour la Coupe du monde 2014. Des jeunes hommes surexcités ont conduit toute une partie de la nuit en klaxonnant sans retenue. Plusieurs se sont notamment blessés en tombant des véhicules dans lesquels ils se trouvaient.
 
Avant le match déjà, une quarantaine de supporters de l'équipe d'Algérie s'étaient blessés dans des bousculades à l'entrée du stade Mustapha Tchaker de Blida, à 50 km d'Alger,
 
C’est la quatrième qualification de l’Algérie pour le Mondial de football. Le Premier ministre Abdelmalek Sellal et d’autres membres du gouvernement ont déjeuné mercredi midi avec l’équipe victorieuse des Fennecs. L’absence d’Abdelaziz Bouteflika, 76 ans, relance la rumeur sur l’état de santé du président, de plus en plus absent depuis son hospitalisation d’urgence à Paris le 27 avril dernier à la suite d'un AVC.
 

Avec dépêches (AP)

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.