Accéder au contenu principal

Les Maliens espèrent un rebond économique après les législatives

AFP

Les Maliens attendent énormément des élections législatives, dont le premier tour aura lieu dimanche, et espèrent surtout qu'elles permettront un rebond économique salutaire pour le pays. Reportage.

Publicité

La tenue des élections législatives au Mali, dont le premier tour aura lieu dimanche 24 novembre, sera la dernière étape d'un retour à la normale de la vie politique dans un pays toujours en quête de stabilité. Entre 2012 et 2013, le Mali a connu 18 mois de crise politico-militaire marquée par un coup d'État, l'occupation du Nord par des groupes djihadistes armés et une intervention militaire française.

Une période qui a fortement fragilisé l'économie du pays, avec en 2012 un recul d’1,5% de son PIB. Explosion démographique, chômage massif et ressources agricoles en berne, les défis sont immenses.
 
Lors de la conférence des donateurs "Ensemble pour le renouveau du Mali", qui s’est tenue à Bruxelles en mai 2013, près de 3,25 milliards d’euros de financements sur deux ans ont été promis pour aider au relèvement  économique du pays. Plus récemment, le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a annoncé le déblocage de 1,5 milliard d'euros d'aide pour le Mali.
 
Toutefois, ce sont bien les législatives qui fournissent une source d’espoir aux agents économiques maliens, qui comptent sur un rebond d’activité, une fois que la légalité constitutionnelle sera restaurée. Les reporters de FRANCE 24 se sont rendus au Mali pour prendre le pouls économique du pays et sonder les attentes des acteurs économique maliens.
 

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.