Accéder au contenu principal
Élément Terre

Comme un poisson en cage

Par : Cyril VANIER Suivre | Marina BERTSCH Suivre | Anna-Gaelle BRAULT | Juliette LACHARNAY
2 mn

Après des décennies de surpêche, les océans semblent avoir atteint leurs limites alors que la demande mondiale en poissons n’a jamais été aussi forte. L’élevage industriel de poissons est-il l’avenir ? Veta la Palma, une ferme piscicole en Andalousie a choisi un autre modèle.

Publicité

Un poisson sur deux qui se retrouve dans nos assiettes ne vient pas de la mer, mais de la terre. Face à la demande croissante en poissons, les ressources halieutiques s’amenuisent et l’aquaculture devient indispensable.

L’élevage industriel et intensif de poissons va souvent de pair avec l’emploi d’antibiotiques ou l’utilisation d’aliments composés de farines et d’huiles de poissons sauvages...

A Veta la Palma, un élevage extensif, le poisson se nourrit naturellement et n’ingère aucun antibiotique. Ce modèle peut néanmoins trouver ses limites dans une vision plus industrielle de la production.

D’autres entreprises tentent d’innover afin de mettre en place une aquaculture durable répondant à la demande tout en préservant la ressource. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.