MAROC

Baiser de Nador : les trois adolescents marocains poursuivis ont été acquittés

Les trois adolescents poursuivis pour "atteinte à la pudeur" après avoir diffusé sur Facebook une photo d'un baiser ont été acquittés, vendredi. Le couple qui s'embrasse a cependant été "blâmé" par le tribunal.

Publicité

Les adolescents marocains poursuivis pour “atteinte à la pudeur” après avoir posté sur Facebook une photo d'un baiser ont été acquittés tous les trois vendredi 6 décembre, le couple qui s'embrasse comme l'auteur du cliché.

"Ils ont été acquittés notamment des accusations d'atteinte à la pudeur, et de publication de photos compromettantes, ce qui est déjà positif", a précisé Me Monaïm Fattahi, leur avocat. Mais "le garçon et la fille auteurs du baiser ont été 'blâmés' par le tribunal. C'est injuste parce qu'ils s'agit de mineurs et Facebook est un espace privé", a ajouté l'avocat.

Le code pénal marocain punit de deux à cinq ans de prison "tout attentat à la pudeur consommé ou tenté sans violence sur la personne d'un mineur de moins de 18 ans".

L'affaire avait enflammé les réseaux sociaux

La fille et le garçon incriminés, âgés respectivement de 14 et 15 ans, ainsi que leur ami qui a pris la photo, avaient été interpellés le 4 octobre et détenus pendant trois jours dans un centre pour mineurs à Nador, une ville réputée conservatrice du nord-est du royaume, à la suite d'une plainte d'une ONG locale.

Leur arrestation avait immédiatement enflammé les réseaux sociaux, où de nombreux jeunes, en signe de rébellion contre l’état d’esprit conservateur, avaient à leur tour posté des photos de baisers. Sous la pression populaire, les autorités judiciaires de Nador avaient été contraintes de libérer, le 7 octobre, les trois adolescents.

Un "kiss-in" inédit avait ensuite été organisé à Rabat, la capitale, le 12 octobre. Une quarantaine de personnes, dont une dizaine de couples, y avaient participé et fait l'objet de violences de la part de contre-manifestants.

Vidéo amateur de l'altercation entre un Marocains et les participants aux "Kiss-in"

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine