REPORTAGE

Des milliers de Sud-Africains disent une dernière fois adieu à Mandela

Capture d'écran FRANCE 24
2 mn

Des milliers de Sud-Africains ont formé une longue file d'attente à Pretoria mercredi pour s'incliner devant la dépouille mortelle de Nelson Mandela. Le reportage de nos envoyés spéciaux Willy Braccianno et Anna Moreau.

Publicité

Dans la cour d'honneur de la présidence sud-africaine, l'Union Buildings, qui surplombe la capitale Pretoria, une structure provisoire a été érigée pour abriter la dépouille du père de la nation Arc-en-Ciel, décédé le 5 décembre à l'âge de 95 ans. C'est dans ces lieux qu'il avait été investi en 1994 comme premier président noir dans l'Afrique du Sud de l'après-apartheid pour ce qu'il voulut être un unique mandat de cinq ans.

Aujourd'hui, Sud-Africains, anonymes et célébrités sont venus par milliers dire un dernier adieu à l'icône de la lutte anti-apartheid. L'accès à la dépouille avait été réservé à la famille dans la matinée. La veuve de Nelson Mandela Graça Machel et son ex femme Winnie étaient présentes.

Parmi les premiers à se recueillir devant le cercueil du Père de la nation se trouvaient le chanteur Bono, la top model Naomi Campbell et le président du Zimbabwe, Robert Mugabe. Mais aussi le dernier président blanc d'Afrique du Sud, Ferderik de Klerk, avec qui Nelson Mandela avait partagé le prix Nobel de la Paix en 1993, particulièrement ému.

Le corps de Nelson Mandela sera encore exposé jeudi et vendredi avant d'être enterré dimanche à Qunu, le village de ses ancêtres, à 700 kilomètres au sud de Johannesburg.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine