Accéder au contenu principal

Attaque à la grenade contre un bus à Nairobi, au moins quatre morts

Photo twitter (@K24Tv)

Un attentat à la grenade a visé samedi un bus dans un quartier de Nairobi. Au moins quatre morts et une dizaine de blessés sont à déplorer. L'attentat n'a pas été revendiqué.

Publicité

Un attentat à la grenade a visé un minibus samedi 14 décembre dans un quartier de Nairobi. Selon la police et le ministère de l'Intérieur, l'attaque a fait état d’au moins 4 morts et d'une dizaine de blessés. Selon des témoins, l'explosion s'est produite dans le quartier de Pangani et le bus de 32 places venait d'Eastleigh, un quartier voisin majoritairement peuplé de Somaliens ou de Kényans d'ethnie somalie.

La Croix-Rouge a indiqué que "15 blessés étaient en train d'être stabilisés" dans un hôpital voisin et qu'elle s'apprêtait à "transférer ceux gravement atteints" dans une structure plus importante.

"Les gens criaient"

"J'attendais de pouvoir traverser la rue, quand soudain j'ai entendu une forte explosion et du métal et d'autres morceaux du véhicule ont volé un peu partout, des gens hurlaient", a raconté un témoin, Peterson Mwaura. "Les gens appelaient au secours, ils criaient", a-t-il ajouté. "Plusieurs véhicules se sont percutés immédiatement après l'explosion", a-t-il également expliqué, alors que plusieurs voitures endommagées étaient visibles derrière le bus.

L’attentat n’a pas été pour le moment revendiqué mais les islamistes somaliens Shebab, qui disposent de soutiens au Kenya, ont menacé de commettre des attaques dans ce pays en raison de l’intervention de l’armée kenyane en Somalie aux côtés de l’armée somalienne et de la force de paix africaine Amisom.

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.