UKRAINE

Manifestation monstre des pro-européens, l'UE suspend les négociations avec Kiev

ARCHIVES
ARCHIVES AFP
3 mn

Alors que près de 200 000 opposants pro-européens sont rassemblés à Kiev, Bruxelles a annoncé, dimanche, la suspension des négociations commerciales avec l'Ukraine faute d'engagement du pouvoir à signer un tel accord.

Publicité

L'Union européenne a décidé de suspendre les travaux en vue d'un accord d'association et de libre-échange avec l'Ukraine en raison des tergiversations

Une foule monstre a envahi le centre de Kiev

du président Viktor Ianoukovitch à signer ce document, qu'il a déjà rejeté le mois dernier.

Bruxelles a annoncé à l'Ukraine que la poursuite des discussions dépendait d'un "engagement clair pour une signature (mais) n'a eu aucune réponse", a expliqué le commissaire européen à l'Élargissement Stefan Füle dans un message sur Twitter. Ce dernier a jugé que les demandes du président ukrainien et les propositions européennes étaient "de plus en plus éloignées".
 
Vendredi, Viktor Ianoukovitch a estimé au cours d'une table ronde avec l'opposition que les préparatifs en vue de l'accord d'association avaient été faits "non seulement très mal, mais en violant les intérêts nationaux du pays" et que les personnes chargées des négociations seraient "écartées, voire démises de leurs fonctions".
 
200 000 opposants dans les rues de Kiev
 
Cette annonce intervient alors qu'environ 200 000 opposants pro-européens sont rassemblés sur la place de l'Indépendance dans le cœur de Kiev, où ils protestent depuis près d'un mois contre la volte-face du président ukrainien sur l'intégration européenne au profit de la Russie. it
La réaction d'un manifestant ukrainien
 
Vers 10h00 (GMT), heure du début officiel de la manifestation, la vaste place de l'Indépendance était déjà noire de monde, a constaté un journaliste de l'AFP. Les manifestants, portant drapeaux et écharpes aux couleurs de l'Ukraine et de l'Union européenne ont afflué malgré une température de -2°.

Même le sénateur américain John McCain a fait le déplacement. Devant l'immense foule de manifestants qui se pressait sur Maïdan - l'autre nom de la place de l'Indépendance - il a lancé : "L'Amérique est avec vous !", et salué en ukrainien les protestataires. "Votre destin est en Europe. L'Europe sera meilleure avec l'Ukraine, l'Ukraine sera meilleure avec l'Europe", a-t-il poursuivi.

Il s’agit de la troisième manifestation de masse organisée après celles des deux dimanches précédents, qui ont mobilisé des centaines de milliers de manifestants.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine