Focus

Soupçons de meurtres ethniques après la découverte d'ossements au Mali

AP
Par : Alexandra RENARD | Eve IRVINE
1 mn

En janvier 2013, les armées franco-maliennes libèrent Tombouctou, après un an sous domination islamiste. La plupart des familles arabes plient bagages, de peur d'être assimilées à ces islamistes. Pendant que France 24 tournait un reportage sur les rares arabes restés à Tombouctou, cinq hommes de la communauté étaient enlevés. Dix mois après, leurs corps viennent d'être retrouvés dans les dunes du Sahara. Pointée du doigt l'armée malienne dément toute implication dans cette affaire...