Accéder au contenu principal
Dans la presse

"La France a peur"

France 24
4 mn

Presse française, Jeudi 19 décembre 2013. Au menu de la revue de presse française, le paradoxe du sentiment d’insécurité, le programme fiscal 2014, le programme économique de l’UMP, Edouard Martin, Bernadette Chirac. Et l’Europe de la Défense.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, un chiffre: malgré la diminution des violences faites aux personnes, le sentiment d’insécurité aurait augmenté de 4% depuis 2008.
 
«La violence baisse, mais la peur augmente», titre le Parisien, en expliquant que ce paradoxe est dû en partie à la hausse des cambriolages. Le journal évoque aussi un effet possible du «poids que la sécurité a pris dans le débat public», ou encore «la rapidité de circulation de l’information». «Il y a, sur ce sujet, une part d’irrationnel », estime le Parisien. Un expert explique que ce sentiment d’insécurité, «largement déconnecté de la vie réelle», doit  aussi beaucoup aux incivilités.
 
Noël approche, mais pas de cadeaux fiscaux en vue: le budget 2014 qui doit être voté aujourd’hui à l’Assemblée prévoit de nouvelles hausses d’impôts. A lire dans les Echos: revenus, logement, consommation, patrimoine des ménages, rien ne semble échapper à la hausse.
 
Autre journal, même titre, le Figaro propose également de nous dire «ce qui va changer» l’année prochaine en matière fiscale: hausse de la TVA, baisse du quotient  familial, taxe à 75% pour les sociétés. Le journal parle de «nouveaux sacrifices».
 
L’augmentation de la pression fiscale est devenue, au fil des mois, le leitmotiv des critiques de la droite, qui dénonce jour après jour des niveaux de prélèvement insupportables. L’UMP s’est réunie hier pour définir son nouveau programme économique: elle promet de sabrer dans les dépenses publiques, moins 130 milliards annoncés sur 5 ans, et propose une politique «ultralibérale», d’après Libération: la fin des 35 heures, la dégressivité des allocations chômage au bout de 6 mois, et le report de la retraite à 65 ans.
 
La droite fustige depuis hier la reconversion politique du syndicaliste Edouard Martin, ex-figure de la lutte pour les hauts-fourneaux de Florange, et nouvelle tête de liste socialiste aux européennes. «CDFT, PS, même combat», titre l’Opinion.
 
Critiqué par la droite, Edouard Martin l’est aussi par une partie de la gauche, qui l’accuse de s’être «vendu» au pouvoir politique. Mais l’ancien leader syndical estime «n’avoir aucune leçon à recevoir» - c’est ce qu’il déclare dans le Monde.
 
D’un combat électoral l’autre, le Parisien nous apprend que Bernadette Chirac est très remontée contre le redécoupage électoral qui supprime le canton de Corrèze pour les régionales et cantonales de 2015, où elle est élue sans discontinuer depuis… 1979 !
 
Enfin François Hollande va tenter de convaincre aujourd’hui ses partenaires européens de financer les opérations extérieures de l’UE. Il pourrait notamment plaider pour un fonds européen permanent, mais il risque de se heurter, selon le Figaro, à l’opposition de ses partenaires. Les avancées sur la Défense européenne restent «millimétriques et laborieuses», écrit le journal.
 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.