Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Attaques simultanées contre des symboles du pouvoir à Kinshasa

Les forces armées congolaises ont repoussé ce lundi une série d'attaques quasi simultanées dans la capitale Kinshasa et dans d'autres villes du pays. Selon les autorités, les attaques ont fait au moins 70 morts parmi les assaillants. Certains d'entre eux se sont revendiqués du pasteur Mukungubila. Joint par France24, ce candidat malheureux à la présidentielle de 2006, originaire du Katanga, affirme que ses fidèles ont réagi à des attaques dont il a été victime.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.