Accéder au contenu principal

Une douzaine d'adolescents français candidats au djihad en Syrie

Capture d'écran Europe 1

Une douzaine de djihadistes mineurs français se sont rendus en Syrie ou ont voulu s'y rendre, a indiqué, dimanche, le ministre de l'Intérieur. Depuis le début du conflit, 21 Français sont morts dans les combats, selon Manuel Valls.

PUBLICITÉ

"Une douzaine de mineurs se sont rendus ou ont voulu se rendre en Syrie", a annoncé Manuel Valls, dimanche 19 janvier, lors de l'émission "Le Grand rendez-vous Europe1/I-télé/Le Monde". Une déclaration qui intervient quelques jours après le départ de deux jeunes Toulousains de 15 ans, partis combattre Bachar al-Assad en Syrie.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces départs, selon le ministre de l’Intérieur. "On peut se rendre en Syrie relativement facilement. Ensuite, ce combat apparaissait juste puisque toutes les grandes puissances condamnaient les agissements du régime de Bachar al-Assad et puis, parce qu'il y a sans doute un malaise chez une partie de la jeunesse", a-t-il souligné lors de l'interview. Manuel Valls a également appelé les responsables musulmans en France à se prononcer sur le sujet.

250 combattants français en Syrie

Le ministre de l'Intérieur a, en outre, rappelé que près de 700 Français étaient actuellement suivis par les services de renseignement. Et d'ajouter qu'à ce jour, 250 Français ou résidents en France combattaient en Syrie. Une centaine sont en transit, 150 ont manifesté leur volonté de s'y rendre et 76 en sont revenus, a souligné Manuel Valls, prévenant toutefois qu'il y avait "évidemment une marge d'erreur".

Le ministre est enfin revenu sur le cas des deux frères djihadistes originaires de Toulouse. "Les deux adolescents ne sont peut-être pas en Syrie. Ils sont peut-être en Turquie. Nous agissons en lien avec la famille pour les récupérer", a-t-il expliqué, précisant que ce "phénomène s'était accéléré ces dernières semaines". Depuis le début du conflit, 21 Français sont morts en Syrie, a conclu le ministre.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.