Accéder au contenu principal

Corées : Séoul annonce la rencontre de familles séparées

AFP

Pour la première fois depuis plus de trois ans, Pyongyang et Séoul devraient organiser une réunion de familles séparées par la guerre. L’événement se tiendra avant la fin du mois, ont précisé les deux voisins.

Publicité

Les deux Corées ont convenu le mercredi 5 février d’organiser une réunion de familles séparées par la guerre, une initiative qui ne s’était pas produite depuis trois ans.

La rencontre, qui doit se tenir d’ici la fin du mois, a été entérinée après la réunion de responsables nord et sud-coréens dans le village frontalier de Panmunjom, où fut signé en 1953 l'armistice mettant fin aux hostilités.

Les familles se retrouveront vraisemblablement entre les 20 et 25 février dans la station du mont Kumgang, en territoire nord-coréen. C’est en ces lieux que s’étaient déjà déroulées les précédentes retrouvailles entre familles.

Pyongyang aux commandes

"Nous espérons que cet accord sera dûment respecté de façon à soulager la souffrance et la douleur des familles séparées", a annoncé le ministère sud-coréen de l'Unification.

Cette coopération intervient après plusieurs tentatives, avortées en raison de la tension qui règne depuis plusieurs années entre les deux ennemis. Cette fois encore, l’accord reste soumis à l’humeur de Pyongyang, qui avait annulé les dernières retrouvailles de familles en raison de l’"hostilité" de Séoul à son égard.

Depuis 2000, près de 17 000 Coréens retenus de part et d’autre de la frontière ont profité de ces rencontres ponctuelles pour revoir des membres de leur famille.

Avec AFP

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.