Accéder au contenu principal

La Corée du Nord renvoie l'Américain Kenneth Bae en camp de travail

AFP

Washington a annoncé vendredi que le missionnaire américain Kenneth Bae avait été renvoyé en camp de travail en Corée du Nord. L’homme, soupçonné par Pyongyang de complot contre le régime, est détenu depuis novembre 2012.

PUBLICITÉ

Le missionnaire américain Kenneth Bae, détenu en Corée du Nord depuis novembre 2012, a été renvoyé dans un camp de travail, a déclaré vendredi 7 février une responsable du département d'État américain. Cette dernière a ajouté que Washington était "très préoccupé de son état de santé".

"Nous réitérons nos appels pressants envers les autorités nord-coréennes pour qu'elles accordent une amnistie spéciale et une libération immédiate pour des raisons humanitaires", a déclaré la porte-parole de la diplomatie américaine Jennifer Psaki. Elle  dit ignorer la date exacte de ce transfert, mais précise que des membres de l'ambassade suédoise, qui représente les intérêts des États-Unis en Corée du Nord, lui avaient rendu visite vendredi.

Kenneth Bae était apparu il y a trois semaines en tenue grise de prisonnier, flanqué de deux gardiens, et avait admis sa culpabilité, appelant le gouvernement américain à l'aider à retrouver sa famille "au plus tôt", avait rapporté l'agence de presse nippone Kyodo.

Ce responsable de tour-opérateur âgé de 45 ans et originaire de Corée du Nord a été arrêté le 3 novembre 2012 alors qu'il guidait un groupe de touristes dans la ville de Rason, près de la frontière chinoise. L’homme était alors en possession d'un visa de tourisme pour des motifs qui restent flous. Les juges de la Cour suprême nord-coréenne ont estimé que ses intentions étaient de mettre sur pied des "bases de complot" afin de former des groupes à combattre le régime. En mai 2013, il a ainsi été condamné à 15 ans d'internement.

À l'automne dernier, Kenneth Bae, qui possède la double nationalité américaine et nord-coréenne, avait été transféré dans un hôpital de Pyongyang à la suite de la nette détérioration de son état de santé. Sa sœur, interrogée sur CNN avait affirmé qu'il avait alors perdu plus de 23 kilos et avait des problèmes rénaux et hépatiques.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.