Accéder au contenu principal
Le duel de l’éco

La famille Peugeot scelle l'accord avec les Chinois

14-14-14 : c'est la nouvelle répartition du capital de PSA entre DongFeng, l'actionnaire chinois, la famille Peugeot et l’État français ! La crise au sein du groupe est-elle révélatrice de la difficulté du capitalisme familial à se développer dans une économie mondialisée ? L’État français a-t-il raison de s'engager ? Le fleuron hexagonal finira-t-il sous pavillon chinois ?

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.